La Smabtp se veut sereine face à la crise

La Smabtp se veut sereine face à la crise
© Maud Bernos

Le leader de la branche construction subit les effets de la crise du BTP. N’anticipant pas de reprise avant 2011, l’assureur innove tous azimuts pour répondre aux évolutions du secteur.

« Au cours de ses 150 ans d’existence, la Smabtp a traversé plusieurs crises sectorielles ; après une décennie faste, nous sommes dans une de ces périodes de ralentissement. Elle devrait durer jusqu’en juin 2011 », a constaté Bernard Milléquant, directeur général du groupe, lors d'une conférence de presse mardi.

Tablant sur une reprise du BTP à partir du deuxième semestre 2011, la Smabtp n’en verra les effets positifs sur ses comptes qu’à partir de 2012. «D’ici là, nous subirons pendant les deux à trois ans à venir les effets de la crise » a-t-il expliqué ajoutant que le groupe leader de l’assurance construction, fort d’un niveau de fonds propres élevé (4 fois le niveau de solvabilité requis par le régulateur), restait serein. Même avec l’avènement programmé en 2012 du nouveau régime prudentiel de l’assurance (Solvabilité 2), peu favorable aux assureurs spécialisés et porteurs de risques longs - tel le groupe Smabtp - , « notre taux de couverture de la solvabilité requise (SCR) avoisinera les 200% », assure le Directeur général.

Tout de même, le BTP traverse une période noire. En France, l’activité est en baisse d’environ 5% en volume. Avec une disparité entre activités de rénovation du bâti, qui représentent plus de la moitié du chiffre d’affaires des entreprises du BTP, en baisse de 2,5% et activités de construction de bâtiments neufs en forte baisse de 6 à 7%.

Le contrecoup de cette conjoncture apparaîtra sur les comptes 2009 de la Smabtp. D’autant plus que le groupe est leader aussi en Espagne où l’on ne parle plus de crise mais de marasme économique : les logements mis en chantier en Espagne sont passés d’un rythme annuel de 700 000 unités en 2006 et 2007 à 300 000 en 2008. Les statistiques tablent sur 150 000 logements pour 2009.

En dépit de ce contexte délétère, le groupe maintient « ses résultats ainsi qu’un ratio combiné sous la barre des 100 points », explique Bernard Milléquant qui ajoute : « Le BTP va repartir et pour accompagner cette reprise économique nous privilégions l’innovation ». L’assureur vient en effet de développer trois nouveaux produits. Deux sont destinés à garantir les entrepreneurs qui s’engagent dans des chantiers de rénovation énergétique (Reno Sûre), ou sur le marché du solaire photovoltaïque. Un troisième, Fondéos, est voué à sécuriser les maîtres d’ouvrage des chantiers d’infrastructure.

Stéphane Tufféry
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances pour la construction du CCAS

Ville de Lambersart

27 novembre

59 - Lambersart

Prestations d'assurance pour le gcs giba.

CHS Césame Centre Santé Mentale Angevin

27 novembre

49 - STE GEMMES SUR LOIRE

Prestations de services en assurances pour les années 2021-2024 de la CACEM.

CA du Centre de la Martinique

27 novembre

972 - FORT DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La Smabtp se veut sereine face à la crise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié