Le Brésil, nouveau terrain de jeu des assureurs français

La Coupe du monde aura bien un impact sur l'assurance au Brésil. Chez CNP Assurances, on anticipe un mois de... calme plat, alors que le pays fera la fête jour et nuit. Le « cinquième assureur au Brésil et premier des assureurs français », selon Xavier Larnaudie-Eiffel, directeur de l'international, a eu la bonne idée d'en faire un atout en offrant aux commerciaux locaux des places pour assister aux matchs.

Cette parenthèse, tous les assureurs au Brésil la subiront, y compris la poignée de compagnies françaises présentes. Outre CNP implantée depuis 2001 via sa filiale Caixa Seguros (8 millions de clients), co-détenue avec la deuxième banque publique du pays, on trouve aussi BNP Paribas Cardif, présent depuis 1999, et depuis peu Axa : la compagnie qui avait quitté le Brésil il y a une dizaine d'années y est revenu cette année avec sa filiale risques d'entreprises Axa Corporate Solutions.

Il faut dire que le marché de l'assurance, encore très concentré (les dix premiers assureurs pèsent 83% du marché), est prometteur avec une croissance de 13% en 2013, selon CNP. Il représentait 1,77% du marché mondial en 2012 (82 Md$), d'après Swiss Re. Et le potentiel est énorme : les primes par habitant sont 8 fois moins élevées qu'en France et le taux de pénétration 2,5 fois plus faible. « Ce pays de 200 millions d'habitants est en plein progrès économique et social », analyse Xavier Larnaudie-Eiffel. La filiale brésilienne de CNP qui a réalisé plus de 3 Md€ de chiffre d'affaires en 2013 table sur l'émergence d'une classe moyenne en proposant une large gamme de produits : de la micro-assurance obsèques ou de frais dentaires vendue dans des bureaux de loterie ; de l'épargne ; de l'assurance emprunteur ou construction.

Les turbulences du réal

C'est aussi le pari de BNP Paribas Cardif, dont la filiale a réalisé en 2013 près de 480 M€ de chiffre d'affaires, en hausse de 40%. Présent en vie, épargne et assurance de prêt auto, elle a aussi bénéficié du succès de l'extension de garanties, via sa co-entreprise avec une chaîne de magasins.

Le Brésil, septième économie mondiale, est toutefois fragile avec une croissance au ralenti (2,3% en 2013) et les turbulences du réal. « Nous connaissons bien le risque de change », tempère le directeur international de CNP. Sa baisse récente, qui diminue les résultats en euros, ne doit pas occulter le dynamisme commercial du pays.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

FOURNITURE DE GAZ ET MEDICAUX ET MAINTENANCE DES RESEAUX POUR LE GROUPEMENT.

GCS Energelog

19 janvier

85 - ENERGELOG DU POLE SANTE PAYS OLONNES

Mandat de commissariat aux comptes de la CNRACL.

Caisse des Dépôts

19 janvier

75 - CAISSE DES DEPOTS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Brésil, nouveau terrain de jeu des assureurs français

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié