Le Gema propose de coupler dépendance et santé

Le Gema propose de coupler dépendance et santé
Gérard ANDRECK, président du Gema et de la Macif
Le Gema a officiellement fait ses propositions sur le sujet de la dépendance à l’occasion de sa conférence annuelle de rentrée jeudi matin. Pour Gérard Andreck, son président, la meilleure piste consisterait à inclure une garantie dans les contrats complémentaire santé.

Le Gema, qui tenait hier sa traditionnelle conférence de rentrée, a abordé un certain nombre de questions d‘actualité : taxation de l‘assurance vie, réserve de capitalisation, probable légère hausse des tarifs auto et surtout dépendance. «Le rapport Rosso-Debord est uniquement limité aux personnes âgées et n’aborde pas toutes les questions relatives à la dépendance», a notamment indiqué Gérard Andreck, président du Gema et de la Macif. Un rapport qui inquiète les mutuelles du Gema car il prévoit notamment la disparition progressive de l’allocation personnalisée d’autonomie. «La suppression de l’APA n’est pas une solution stable et nous paraît être une mauvaise idée. Le sujet de la dépendance n’a que trop tardé et les incertitudes empêchent les assureurs de proposer des dispositifs», a-t-il insisté. Le Gema a donc officiellement proposé une voie possible qui consisterait à «imposer une garantie dépendance dans les contrats de complémentaire santé». Cette piste privilégiée par le groupement permettrait ainsi «d’inclure les jeunes dans la mutualisation des risques». Un montage qui suit l’esprit du produit proposé par la MGEN. Depuis janvier 2010, la première mutuelle française a inclut une couverture de la perte d'autonomie dans sa garantie santé. Inconvénient ? Une augmentation du coût des contrats d’assurance santé. Mais pour le Gema, la complémentaire santé est aujourd’hui le contrat le plus souscrit par les français. Une concertation va être ouverte avec la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF) à ce sujet.

Floriane Bozzo

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Mission d'assistance, de services et conseils en assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Gema propose de coupler dépendance et santé

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

25/09/2010 08h:16

Attention
Cette idée part d'un bon sentiment, cette garantie difficile à vendre deviendrait obligatoire.
Oui, mais obligatoire pour qui ?
Tout le monde en bénéficierait, mais la contribution ne serait pas équitable à mon sens.
Les souscripteurs individuels seraient désavantagés par rapport aux CMU, Chèques Santé, Contrats Groupes.

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié