Le marché de l'assurance accuse une baisse de 4,7 %

Mercredi 26 juin, la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) a présenté le bilan d'une année 2012 marquée par des résultats en baisse et une sinistralité en hausse. Mais les cinq premiers mois de 2013 sont porteurs d'espoir, notamment du côté de l'assurance vie.

La hausse en dommages aux prises avec une détérioration de la sinistralité

Les résultats des affaires directes en assurances de biens et de responsabilité sont en hausse, la MRH affichant la plus forte variation (6,2% à 8,9 Md€), en raison, notamment, d'une augmentation tarifaire. La croissance se poursuit sur les cinq premiers mois de 2013 (4,5% en MRH par rapport à la même période en 2013). Ces chiffres sont à lire au regard d'un taux de sinistralité élevé : « Malgré l'absence de catastrophe naturelle de grande ampleur en 2012, il y a eu un long épisode de froid en février 2012. Cela explique en partie une augmentation de la sinistralité de 5,1%, soit le même niveau qu'en 2009, année des deux tempêtes Klaus et Xynthia », a souligné Jean-François Lequoy, délégué général de la FFSA, lors de la conférence présentant les chiffres FFSA-Gema. Ces conditions ont fortement contribué à faire passer le ratio combiné total à 100% et même à 104% pour la seule MRH. Avec ses épisodes neigeux, les inondations du Sud-Ouest et les orages de grêle de juin, le bilan 2013 pourrait bien dépasser celui de 2012...

le long épisode de froid de février a porté la sinistralité de 2012 au niveau de celle de 2009, année des tempêtes.

Jean-François lequoy, délégué général de la FFSA



L'assurance reprend goût à la vie en 2013

La collecte nette de l'assurance vie a enregistré en 2012 une chute historique à - 6,5 Md€. Ce recul « nous remet dans la position de 2004-2005. Il s'explique par le plafonnement du livret A, le débat sur la fiscalité, mais aussi par la forte diminution de l'endettement des ménages, qui ont limité leur recours à l'emprunt », a précisé Jean-François Lequoy, délégué général de la FFSA. Concernant les rendements, la FFSA a confirmé le taux moyen de 2,9% pour les fonds en euros annoncé en janvier et de 11,3% pour les unités de compte.
- 6,5 Md€ L’évolution de la collecte nette (vie et capitalisation), contre + 7,7 Md€ en 2011

Sources : Banque de France, caisse des dépôTs, FFSA

La bonne nouvelle de ce début d'année 2013 est que l'assurance vie se porte beaucoup mieux, puisque la collecte nette reste encore positive en mai à 0,2 Md€, pour le cinquième mois consécutif. Le président de la FFSA, Bernard Spitz, se veut très encourageant pour l'avenir et mise notamment sur l'eurocroissance proposé dans le rapport « Berger-Lefebvre » : « L'eurocroissance aligne tous les avantages, car les Français veulent des rendements plus significatifs, mais également des garanties. Ce troisième support, à la frontière entre le fonds en euros et les unités de compte, peut déplacer des sommes considérables et être l'assurance vie du XXIe siècle. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le marché de l'assurance accuse une baisse de 4,7 %

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié