Les réseaux de soins stimulent la concurrence

Les réseaux de soins stimulent la concurrence

L’autorité de la concurrence estime que les assurés ont tout à gagner à un développement de la contractualisation entre professionnels de santé et organismes complémentaires

Saisie par la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, l’autorité de la concurrence considère, dans un avis rendu public le 28 septembre, que le développement des réseaux de professions de santé agréés par les organismes complémentaires d’assurance maladie (Ocam) peut favoriser une modération tarifaire.

De fait, la contractualisation, mise en place par exemple par la MGEN ou Santéclair, est « de nature à perturber positivement » le schéma conduisant « à une convergence entre les tarifs pratiqués par les professionnels et le montant maximal des garanties accordées par les OCAM ». Et cela sachant que « les marchés des soins dentaires et de l’optique se distinguent par une forte asymétrie d’information en défaveur des consommateurs, renforcée par l'interposition du mécanisme assurantiel ». L’autorité souligne toutefois la nécessité « de critères d’admission transparents, objectifs et non discriminatoires » concernant les réseaux pratiquant un numérus clausus.

François Limoge

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les réseaux de soins stimulent la concurrence

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié