Les salariés du courtage manifestent pour défendre l'emploi

Les salariés du courtage manifestent pour défendre l'emploi
Devant le siège de la CSCA, au 91 rue de Saint-Lazare à Paris, une quarantaine de salariés du courtage ont manifesté pour le maintien des emplois menacés dans la branche. © L.Duarte

A l'appel des fédérations CFT et FO, une quarantaine de salariés de sociétés de courtage ont manifesté devant le siège de la Chambre Syndicale des Courtiers d'Assurances. Ils étaient principalement issus des courtiers Gras Savoye et Assor, ce dernier étant touché par d'importantes suppressions de postes.

Près d’une quarantaine de personnes se sont réunies ce mardi 26 février, devant le siège de la Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances (CSCA) à Paris, pour revendiquer le maintien de tous les emplois menacés au niveau de la branche.

Alertés par les situations d'Assor et Gras Savoye

A l’origine de ce rassemblement, la Fédération CGT des banques et assurances et la section assurances de la Fédération des employés et cadres - Force ouvrière (FEC-FO) ont voulu ainsi apporter leur soutien aux salariés d’Assor, engagés dans un plan de départs volontaires/plan sauvegarde de l’emploi (PDV/PSE). Mais aussi à ceux de Gras Savoye, menacés par un processus de réorganisation de l’entreprise.

Ouvrir des négocations de branche

A 13 heures, une délégation de représentants syndicaux des deux courtiers a été reçue par le secrétaire général de la CSCA, Jacques Homo. « Le but de cette réunion était de faire part à la chambre syndicale de nos revendications concernant l’emploi dans la branche. A savoir que nous nous opposons à tous les licenciements chez les courtiers qui mettraient en avant l'existence de motifs économiques », précise Jean-Simon Bitter. Le secrétaire fédéral de FO assurances ajoute : « Nous souhaitons par ailleurs ouvrir des négociations pour garantir, dans un accord dit de "solidarité de branche", le maintien de tous les emplois au même lieu géographique et dans les mêmes conditions de salaires et de qualification, en cas de défaillance totale ou partielle d’une société de courtage. ».

Des emplois bientôt supprimés

Ne pouvant s’engager sur ces revendications, la CSCA recevra à nouveau, mais cette fois-ci en présence de son président Dominique SIzes, les fédérations syndicales le 19 mars prochain. Car le temps presse. Selon nos sources, le courtier-grossiste Assor, qui est passé en quelques années de 300 collaborateurs à moins d'une centaine aujourd'hui, aurait l'intention de supprimer plusieurs dizaines d'emplois d'ici la fin du premier semestre 2013.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

couverture indisponible Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

Mutuelle des Iles Saint Pierre et Miquelon Assurances

REDACTEUR H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture de cartes carburant et services associés

Régie Lignes d'Azur

14 juillet

06 - REGIE LIGNE D'AZUR

Marché d'assurances pour la Régie des Eaux du Pays Bastiais

Acqua-Publica - La Régie des Eaux du Pays Bastiais

14 juillet

20 - Bastia

Fourniture au profit des services de l'État et ses établissements publics, de carbu...

DCSEA - Direction Centrale du Service Ema des Essences des Armées

14 juillet

75 - DCSEA EMA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les salariés du courtage manifestent pour défendre l'emploi

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié