Négociations salariales 2012 : un premier bilan positif

Négociations salariales 2012 : un premier bilan positif

Malgré une conjoncture économique difficile, les salaires dans l'assurance vont augmenter en 2012. C'est le constat que fait la CFDT, à la lecture des résultats des négociations annuelles obligatoires obtenues dans 22 entreprises du secteur. 

La crise allait-elle avoir des conséquences sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) ? Cette question, les acteurs de l’assurance se la posaient depuis le début de l’année. Désormais, la réponse est, en partie, connue. La CFDT vient de compiler les augmentations de salaires obtenues dans 22 entreprises du secteur suite aux NAO, dans un document que L’Argus de l'Assurance s’est procuré. « Contrairement à ce que l’on pouvait craindre, dans un contexte de crise financière majeure, bon nombre d’accords ont été conclus. Plusieurs entreprises - comme Ageas, CNP Assurances, La Mondiale -  ont même amélioré leur dispositif comparé à l’an dernier, indique Régis Versavaud, secrétaire général adjoint de la fédération CFDT banques et assurances. Un exemple : Ageas, où aucune augmentation collective n’avait été obtenue il y a un an, propose aujourd'hui 1 % de hausse salariale sur ce segment (avec un minimum annuel de 400 €). Ajouté à l'augmentation individuelle, on atteint les 2 %.

Des accords...sauf à Groupama

« Du coup, l’objectif d’avoir des augmentations en adéquation avec l’inflation est généralement atteint, à 0,1 ou 0,2 % près », ajoute Régis Versavaud. Seule ombre au tableau : aucun accord n’a été trouvé ni à Gan, ni à Groupama, alors que l'assureur mutualiste, confronté à des difficultés financières, s'apprête à annoncer la cession de Gan Eurocourtage.

Nicolas Thouet

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Négociations salariales 2012 : un premier bilan positif

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié