Pierre Donnersberg : « Je ne veux pas vendre Siaci Saint-Honoré à un industriel du secteur »

Pierre Donnersberg : « Je ne veux pas vendre Siaci Saint-Honoré à un industriel du secteur »
Pierre Donnersberg

Après avoir révélé l’offre d’Aon sur Siaci Saint Honoré, L’Argus a sollicité son président sur l’avenir du quatrième groupe de courtage français d’assurances. Pierre Donnersberg, soutenu par le fonds d’investissement Ardian, affirme vouloir construire le premier groupe de courtage européen de dimension internationale afin de rivaliser avec les groupes anglo-saxons. Pas de se vendre à l’un d’entre eux.

Résultats 2017

« Siaci Saint Honoré a réalisé un chiffre d’affaires de 350,1 M€ l’an dernier, en progression de 14,4 % par rapport à 2016. Il se répartit entre 256 M€ réalisés en France (+ 10 % par rapport à 2016) et 94 M€ à l’étranger (+ 30 %). La branche assurance de personnes (prévoyance, santé, conseil, mobilité internationale) a contribué pour 233 M€ à ce chiffre d’affaires (+ 15 %), tandis que la branche IARDT a réalisé 117 M€ (+ 13 %).

Notre groupe a poursuivi sa stratégie d’acquisitions, en France et à l’international, en renforçant sa présence dans les quatre zones que nous avons définies, à savoir l’Europe continentale, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie. En Afrique, nous sommes le partenaire de référence du courtier Oléa déjà implanté dans dix-neuf pays. En Chine, nous sommes le premier gestionnaire de frais de santé, où nous y employons plus de 500 salariés.

Par ailleurs, nous continuons de nous renforcer dans des branches stratégiques comme le transport, la construction, les risques spéciaux, le consei l en ressources humaines. De plus, nous sommes en mesure de nous déployer maintenant en assurance dommages à travers le monde grâce à l’ensemble de nos implantations internationales, qui étaient jusqu’à présent orientées vers l’assurance de personnes. Pour assurer notre développement, nous conservons la même ligne de conduite en mariant une croissance interne soutenue et une croissance externe intelligente. En 2017, 10 % de notre progression provient de l’externe (31 M€) et 4,4 % de l’interne (14 M€). »

Ambitions

« Avec l’arrivée de notre actionnaire majoritaire, Ardian, en 2015, nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre un chiffre d’affaires de 500 M€ en 2020. En un an, entre 2016 et 2017, nous sommes passés de 269 M€ à 306 M€. Nous tenons parfaitement le cap avec les ambitions affichées en 2015. Pour figurer parmi les dix premiers acteurs mondiaux de notre secteur, la marche à gravir est haute, car il nous faudrait encore doubler de taille. Mais nous y travaillons avec acharnement. Il y a une place à prendre pour un acteur européen capable d’offrir une alternative crédible aux courtiers globaux anglo-saxons. C’est une chance historique que Siaci Saint Honoré veut aujourd’hui saisir pour constituer le premier groupe européen d’envergure mondiale.

Nous réfléchissons également à la création d’une marque commune afin d’homogénéiser notre identité qui, aujourd’hui, voit 50 appellations coexister dans le groupe !

Le jour où Ardian décidera de céder sa position, nous sélectionnerons des investisseurs financiers qui répondent à notre ambition de rester un acteur indépendant.

Si notre groupe a encore du chemin à parcourir, il a les moyens matériels et humains de ses ambitions avec un management expérimenté et investi qui se compose de Hervé Houdard, vice-président du directoire et directeur général, Stanislas Chapron, directeur général en charge de la branche IARDT et de l’international, Thierry Vachier, directeur général en charge de l’activité protection sociale et rémunération globale, Frédéric Van Roekeghem, directeur exécutif de MSH International, Pierrick Leprince, directeur exécutif de notre filiale suisse, Yves Buey, directeur des systèmes d’information, Xavier Corman, notre secrétaire général, Serge Pinaud notre DRH et Jean-Marie Le Guen, mon conseiller. »

30 ans de croissance

Fondé en 1988 par Pierre Donnersberg, Siaci Saint Honoré est un groupe indépendant spécialisé dans le conseil et le courtage d’assurances de biens et de personnes pour les entreprises. En trente ans, le groupe a gagné la confiance de la majorité des entreprises du CAC 40 et du SBF 120. En 2007, une étape majeure est franchie avec le rapprochement d’ACSH – le cabinet de Pierre Donnersberg détenu par la Compagnie financière Edmond de Rothschild – et de Siaci. En mai 2015, le fonds d’investissement Ardian entre à hauteur de 51 % dans le capital de Siaci Saint Honoré (pour 530 M€), la compagnie financière Edmond de Rothschild conserve 19 % et le management 30 %. Aujourd’hui, le groupe emploie plus de 2 500 salariés, et se positionne en termes de chiffre d’affaires parmi les quatre premiers acteurs du marché derrière Verspieren, Marsh France et Gras Savoye Willis Towers Watson (selon le Classement Argus 2017). En 2017, sa valorisation atteint 1 Md€.

 

L’affaire Aon

« Il y a un an, le groupe Aon a rencontré notre principal actionnaire Ardian afin de lui faire une offre de reprise de Siaci Saint Honoré. Nous sommes avec Ardian dans une relation de confiance totale et de coconstruction du groupe. Notre ambition commune est de préserver l’indépendance de Siaci Saint Honoré, ce qui interdit la vente à un industriel de notre secteur. C’est pourquoi Ardian a tout simplement refusé de céder ses parts malgré l’offre intéressante d’Aon (NDLR : 1 Md€) en expliquant que ce n’était pas la trajectoire fixée par le management. À partir de là, il n’y a plus aucun motif de surenchère, ce qui a été bien compris par chacun. Aucun deal ne peut se faire contre le management. Le courtage est une activité de services et d’intelligence qui ne tient qu’aux hommes. »

Premier courtier indépendant en France

« Siaci Saint Honoré est le premier groupe de conseil et de courtage d’assurance indépendant en France dans sa catégorie. Nous sommes, en effet, certainement le leader auprès des plus grandes sociétés françaises parmi lesquelles Vinci, L’Oréal, Alstom, Peugeot, Areva, Total, EDF, LVMH, pour qui nous gérons parfois l’ensemble des lignes d’assurance, comme pour le groupe Bolloré. Notre aspiration internationale, notamment soutenue par cette clientèle que nous accompagnons, est une des clés de notre développement et de notre succès pour l’avenir. »

  • 350,1 M€ Le chiffre d’affaires en 2017, en progression de 14,4 % par rapport à 2016
  • 51 % La part du capital de Siaci Saint Honoré détenue par Ardian
  • 500 M€ Le chiffre d’affaires visé en 2020

Acquisitions

« Nous allons maintenir un rythme d’acquisitions soutenu. Comme la plupart des grands acteurs du marché, nous avons en permanence cinq à dix dossiers de rachat à l’étude, dont deux ou trois sont plus avancés. Après Cap Marine, Dufaud Courtage, Expat Insurance (Singapour), Alpha Lloyds (IARD à Dubaï et en Arabie saoudite), nous sommes en phase d’intégration de Jean Busnot SA – ICB France qui conforte notre offre sur le courtage d’assurance-crédit, faisant de nous le deuxième acteur français derrière Assurance Universelle. Cette diversification est importante car nous pouvons ainsi offrir des couvertures d’assurance-crédit et d’affacturage à nos entreprises clientes du CAC 40 et plus largement au Top 1 000 de l’industrie française. Dans cette branche, nous avons pris une position qui nous permet de disposer des qualités techniques et humaines pour conseiller et accompagner efficacement les entreprises dans leurs projets de développement sur des marchés étrangers. Par ailleurs, nous ne nous interdisons pas de prendre des parts dans des start-up et des insurtech. »

Transformation

« Nous avons deux chantiers extrêmement importants… D’abord l’adaptation de nos systèmes d’information aux potentialités de l’intelligence artificielle. À ce sujet, nous avons fait voter par le conseil de surveillance un investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros sur quatre ans. Nous réfléchissons également à la création d’une marque commune afin d’homogénéiser notre identité qui, aujourd’hui, voit 50 appellations coexister dans le groupe ! »

Propos recueillis par Olivier Baccuzat, Rémi Boulle et Éloïse Le Goff

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pierre Donnersberg : « Je ne veux pas vendre Siaci Saint-Honoré à un industriel du secteur »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié