[DOSSIER] Dossier - Réforme des retraites 1/10

Retraites : la crise engendre des déficits abyssaux

Retraites : la crise engendre des déficits abyssaux
Les nouvelles projections réalisées par le Conseil d'orientation des retraites (COR) révèlent un besoin de financement du système de retraite à l’horizon 2020 proche de 50 Md€. Un montant 2 fois plus élevé que les dernières prévisions de 2007.

La crise a considérablement amplifié le choc attendu du papy-boom sur les régimes de retraite. Selon les dernières projections publiées hier par le Conseil d’orientation des retraites (COR), les besoins de financement annuel des principaux régimes de retraite obligatoire devraient se monter, dans le scénario le plus favorable (lire le document original ici), à 40 Md€ en 2020 et, selon une moins bonne hypothèse économique (lire l'original ici), frôler les 50 Md€. C’est quasiment le double de ce qui était prévu par les précédentes projections de 2007. L’addition est encore plus phénoménale si l’on se projette en 2050 puisque les besoins devraient alors varier de 71 à 114 Md€.
Bien évidemment, les scénarios économiques sur lesquels s'appuient ces projections n’ont pas manqués d’être contestés. Le Medef les trouve « peu réalistes » - notamment l'éventualité d'un taux de chômage à 4,5% en 2020. A contrario, Jean-Claude Mailly (FO) a estimé que ces chiffres sont destinés à « faire peur aux gens et vont servir à la propagande gouvernementale ».
La polémique a également rebondi sur les mesures à prendre. Le ministre du Travail et de la Solidarité, Eric Woerth, a de nouveau écarté toute hausse des cotisations et confirmé que « l’âge légal de 60 ans est bien évidemment en débat ». Mais, selon Jean-Louis Malys (CFDT), « un recul de l’âge légal de la retraite serait injuste, inefficace et sans commune mesure avec les enjeux ». Selon le rapport du COR, pour retrouver un équilibre des comptes en 2020, il faudrait soit un décalage supplémentaire de plus de 3 ans de « l’âge effectif moyen de départ à la retraite » pour arriver ainsi à près de 65 ans, soit une hausse de 5,2 points des prélèvements, soit une baisse de 22% du rapport entre la pension moyenne nette et le revenu moyen net d’activité.

Cliquez ici pour consulter le rapport définitif du COR dans son intégralité

François Limoge

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Accord-cadre a bon de commande : emission, mise a disposition d'un site de consulta...

Conseil Régional de La Réunion

23 octobre

974 - ST DENIS

Assurance Responsabilité civile.

Ville de Vaux le Penil

23 octobre

77 - VAUX LE PENIL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Retraites : la crise engendre des déficits abyssaux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié