Revalorisation des salaires minima dans trois branches de l'assurance

Revalorisation des salaires minima dans trois branches de l'assurance
Entre 2,1 % à 3 % : voilà la fourchette d'augmentations des salaires minima, négociées par les partenaires sociaux, pour les branches du courtage, de l'assistance et du personnel des agences générales d'assurances. Des majorations applicables depuis le 1er janvier dernier.

« Dans la période de crise que nous traversons, il est important de continuer à agir dans la durée pour préserver le pouvoir d'achat des salariés ». A la lecture des différents avenants signés aux conventions collectives dans trois branches de l'assurance, Régis Versavaud, secrétaire général adjoint de la fédération CFDT banques et assurances, est soulagé des réévaluations de rémunérations obtenues. Alors que les prix ont augmenté de 2,1 % en 2011, les augmentations de salaires minima négociés par les partenaires sociaux dans le courtage, l'assistance et dans les agences générales d'assurances se situeront cette année entre 2,1 % et 3 %. Avec toutefois des différences selon les branches.

hausse similaire pour tous les salaries du courtage

Réunis en commission paritaire, les partenaires sociaux des entreprises du courtage d'assurances et/ou de réassurances, ont décidé de majorer de 2,1 % au 1er janvier 2012 les salaires annuels minima conventionnels. Une augmentation identique pour toutes les classes. Dans un avenant signé le 9 janvier 2012 à la convention collective des entreprises du courtage d'assurances et/ou de réassurances du 18 janvier 2002, la Chambre syndicale des courtiers d'assurances (CSCA), le Syndicat national de l'encadrement du courtage et des agences d'assurances (CFE-CGC) et la CFDT banques et assurances se sont donc engagés pour 2012 sur la grille des salaires minima ci-dessous  :

Classe

 Salaires annuels minima (en €)

A                   17 685
B                   18 862
C                   20 040
D                   22 399
E                   26 525
F                   31 477
G                   36 545
H                   44 796

plus fortes augmentations  dans les societes d'assistance

Signé par le Syndicat national des sociétés d'assistance (SNSA, représentant patronal) et par la CFDT banques et assurances (organisation syndicale majoritaire), l'avenant du 22 décembre 2011 à la convention collective nationale des sociétés d'assistance du 13 avril 1994, fixe des augmentations de 3 % (pour les classes A et B) à 2,4 % (pour les hauts salaires). Soit des majorations plus élevées comparées aux deux autres branches. Le nouveau barème des rémunérations minimales annuelles est donc le suivant :

   Niveaux

  Montants

    (en €)

        A   18 981
        B   19 449
        C    20 114
        D    21 548
        E    24 507
        F    27 090
        G    31 695
        H    36 741
         I    48 281

Des distinctions en fonction des remunérations

Tous les minima conventionnels des salariés des agences générales d'assurances ne sont pas logés à la même enseigne. « Nous avons voulu donner cette année un peu plus aux "petits salaires", et moins aux classes supérieures », reconnait Joël Bert, agent Axa qui représentait la Fédération nationale des syndicats d'agents généraux d'assurances (Agea) lors de la signature de l'avenant du 6 décembre 2011 à la convention collective du personnel des agences générales d'assurances du 2 juin 2003. L'écart n'est toutefois pas significatif, les augmentations des salaires minima annuels bruts étant de 2,3% pour les classes 1 et 2 et 2,1% pour les classes supérieures :

        Classe salaires minima annuels bruts
             1        16 896
             2        18 192
             3        19 698
             4        22 202
             5       26 187
             6       34 155

Nicolas Thouet

Emploi

SIACI

Gestionnaire Sinistres Construction H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Revalorisation des salaires minima dans trois branches de l'assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié