Scor : chute du résultat net de 21,1% en 2011

Scor : chute du résultat net de 21,1% en 2011
Denis Kessler, PDG de Scor

Scor a pâti, comme prévu, des catastrophes naturelles exceptionnelles survenues en 2011. Mais le cinquième réassureur mondial s'en sort malgré tout beaucoup mieux que nombre de ses concurrents.

Le groupe Scor, premier réassureur français, annonce avoir enregistré un résultat net de 330 M€ sur l’exercice 2011, en recul de 21,1% par rapport à 2010. En cause : l’ampleur et la succession exceptionnelle des catastrophes naturelles, qui impactent de 18,5 points le ratio combiné de Scor Global P&C (l’entité de réassurance dommages du groupe, dont les primes brutes émises ont progressé de 8,8% sur la période, à 3,9 Md€). Le ratio combiné ressort à 104,5%.

Chères cat' nat'

Au total, les catastrophes naturelles lui auront coûté 636 M€ nets de rétrocession sur l'année, dont 185 M€ nets (368 M€ en brut de rétrocession) liés aux événements survenus au Japon en mars 2011. En réassurance vie, qui a vu Scor Global Life profiter de l’acquisition de Transamerica Re (primes brutes émises en hausse de 19,3%, à 3,6 Md€), la marge opérationnelle s’établit à 6,5% (contre 7,4% en 2010), et la marge technique à 8,1% (5,4% en 2010). Le ROE s’établit à 7,7% (10,2% en 2010) et les résultats financiers ont, eux, baissé de 9,6%, à 624 M€.

Pas d'exposition à la dette grecque

Malgré tout, Denis Kessler, PDG de Scor SE, s’est dit satisfait de ces résultats, compte tenu de l’environnement très chaotique en 2011. « Scor a démontré la solidité de son modèle économique en 2011 grâce à la capacité du groupe à conjuguer rentabilité, croissance et solvabilité face à une série exceptionnelle de catastrophes naturelles et à la crise financière », déclare-t-il. Le groupe précise qu’il n’a aucune exposition à la dette souveraine de la Grèce, de l’Irlande, de l’Italie, du Portugal et de l’Espagne, et qu’il a délibérément réduit de 4 points son exposition aux actions.

Moins pire que Munich Re

Si ces résultats sont en retrait par rapport à 2010, le cinquième réassureur mondial s’en sort malgré tout beaucoup mieux que nombre de ses compétiteurs, au premier rang desquels Munich Re, qui a essuyé une facture de 3 Md€ pour les seuls tremblements de terre en Nouvelle-Zélande et au Japon, et qui a du amortir pour 1,2 Md€ de dettes grecques.

Catherine Dufrêne

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition de titres restaurant

MSA Mutualité Sociale Agricole du Languedoc

22 avril

48 - MSA DU LANGUEDOC

Prestations de services d'assurances.

Ville de Meylan

21 avril

38 - MEYLAN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Scor : chute du résultat net de 21,1% en 2011

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié