À ce stade, Allianz est très confiant dans l'issue du match

Après Munich, Sydney et Londres, Allianz donne son nom à la nouvelle enceinte sportive de Nice. L'assureur estime que les retombées médiatiques sont bien supérieures à une campagne publicitaire traditionnelle.

Le 22 septembre prochain sera inauguré, à Nice, une enceinte sportive baptisée Allianz Riviera. Jamais une opération de naming

ÉQUIPE HÉBERGÉE :
club de football
OGC Nice (ligue 1)

CAPACITÉ :
35 000 places

COÛT :
243 M€  (partenariat public/privé)

CONTRAT DE NAMING :
Entre 16 et 18 M€ sur 9 ans

n'avait atteint de telle somme en France (lire ci-dessous). « Ce partenariat, à travers le public présent dans le stade et les retombées média, nous donne une visibilité, contribue à accroître la notoriété de la marque et à créer de la proximité associée à des valeurs positives, observe Anne-Dominique Legrand, directrice marque et communication d'Allianz France et d'ajouter : Associer notre nom à un aussi beau stade, pensé dans les normes du Grenelle de l'Environnement, est valorisant pour notre image. C'est quelque chose que nous n'aurions pas pu obtenir à travers une campagne publicitaire. » Dans l'optique de l'Euro 2016 de football en France, d'autres stades - notamment Lyon et Bordeaux - vont sortir de terre. Il est fort à parier que des acteurs de l'assurance, très présents sur ce marché, essaient d'y accoler leur nom.

VIRGILE CAILLET, directeur de l'agence de marketing sportif KantarSport « Un des seuls secteurs à pouvoir s'engager sur le long terme »

« Le naming ne fonctionne et ne s'entend que dans la durée. Les contrats signés au travers de cette pratique de marketing sportif se situent en moyenne entre 8 et 15 ans. Or, dans le contexte économique actuel, l'assurance est l'une des seules catégories professionnelles à avoir une visibilité à aussi long terme, et donc à pouvoir s'engager sur des projets aussi importants. Pour les entreprises de ce secteur, qui affichent une certaine stabilité, le retour sur investissement est garanti. Car associer son nom à un lieu festif et générateur d'émotions positives est forcément bénéfique pour l'image de la marque. »

DES PRÉCÉDENTS...

ALLIANZ ARENA
Lieu : Munich (Allemagne)
Contrat de naming :
90 M€ sur 15 ans

AVIVA STADIUM
Lieu : Dublin (Irlande)
Contrat de naming :
44 M€ sur 10 ans

MATMUT STADIUM
Lieu : Vénissieux
Contrat de naming :
6 M€ sur 5 ans

... PARFOIS RISQUÉS

Pas sûr que ce soit le scénario idéal pour MMA. Le 6 septembre dernier, la Commission d'appel de la direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a décidé de rétrograder Le Mans en Championnat de France amateur (CFA) de football. Du coup, la MMArena, premier stade « naming » inauguré en France, en 2011, hébergera une formation sportive à la visibilité réduite. « Nous ne sommes pas partenaires d'une équipe, mais d'un lieu », précise Stéphane Daeschner, directeur de la communication externe et de la marque MMA, qui rappelle que l'enceinte a accueilli l'an dernier « des événements ayant eu une portée nationale ». Pour la mutuelle, l'investissement d'un million d'euros par an signé pendant dix ans n'est donc pas remis en cause.

Emploi

AFI ESCA

Commercial grands comptes H/F

Postuler

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances 2019-2022 pour la SIG.

Société immobilière de la Guadeloupe (SIG)

24 janvier

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

À ce stade, Allianz est très confiant dans l'issue du match

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié