À Liverpool, 1 400 véhicules détruits par un incendie !

À Liverpool, 1 400 véhicules détruits par un incendie !
L’incendie du parking de Liverpool s’est rapidement propagé, aggravé par la force du vent et la structure du parking avec baies extérieures ventilées.

Le 31 décembre dernier, 1 400 véhicules se sont embrasés dans un parking à Liverpool. Coût du sinistre : 20 M£. Christian Ouertal, expert incendie du groupe Stelliant, revient sur un fait divers rare.

Les habitants du quartier des docks de Liverpool auront connu un réveillon plutôt mouvementé. Dans la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018, un énorme incendie a ravagé le parking de sept étages du centre de conférences Arena and Convention Centre (ACC). Douze camions de pompiers ont dû être déployés pour arrêter ce gigantesque feu, qui a entraîné la destruction des 1 400 véhicules présents dans cette imposante structure de stationnement. Aucune victime n’a été déplorée, mais les dégâts matériels sont colossaux. Surtout, les causes de l’incendie restent encore indéterminées. Dans un courrier adressé à Nick Hurd, le secrétaire d’État en charge de la Police et des Pompiers, Joe Anderson, maire de Liverpool, indiquait rapidement que le parking respectait toutes les consignes de sécurité en vigueur.

Pertinence de la sécurité

Néanmoins, le maire s’interrogeait sur la pertinence et la validité des mesures actuelles de sécurité, « étant donné que les voitures modernes contiennent plus de composants inflammables que par le passé ». Pour Christian Ouertal, responsable recherche incendie au sein du cabinet TGS France, filiale du groupe d’expertise Stelliant, plusieurs facteurs aggravants se sont certainement additionnés. « Les parkings à plusieurs étages, à faible hauteur de plafond, disposant d’une rampe d’accès centrale et de baies extérieures ventilées sont les plus expo­sés. Le parking de Liverpool est de ce type. La présence d’un vent fort a certainement aggravé l’incendie. Correctement ventilé, le feu s’est alors propagé rapi­dement. Par ailleurs, les véhicules modernes contiennent davantage de matériaux composites inflammables, ce qui augmente l’intensité de l’incendie. »

Ce spécialiste reconnu en recherche de cause, indique que « ce sinistre sera très complexe à régler pour les assureurs ».

Déjà des remboursements

À l’occasion d’une première estimation, l’Association des assureurs britanniques (ABI) a évalué le coût du sinistre à 20 M£ (environ 22,5 M€). Des remboursements ont déjà été versés aux victimes de l’incendie. « L’industrie de l’assurance automobile a versé 33 M£ (environ 37 M€) de compensations pour chaque jour de 2016, mais il est très inhabituel d’avoir autant de véhicules détruits au même moment dans un même lieu », indiquait l’ABI.

Face à cet événement, d’aucuns s’interrogent sur la possibilité qu’un embrasement de ce type arrive en France. « Depuis plusieurs décennies, la réglemen­tation impose dans les parkings souterrains français la présence de portes coupe-feu pour compar­timenter les niveaux. Ainsi, qu’un incendie détruise 1 400 véhicules dans un de nos parkings souterrains, c’est peu envisageable ! Ces dernières années, l’un des incendies les plus connus est celui de la place Vendôme à Paris, en 2012, parce qu’il a eu lieu dans le parking souterrain proche du Ritz, un hôtel cinq étoiles (ndlr : une cinquantaine de véhicules haut de gamme impliqués). Dans des concessions automobiles, des incendies d’un coût important se sont déjà produits. Cependant, le nombre de véhicules détruits était moindre, mais avec des valeurs unitaires plus importantes », explique Christian Ouertal.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de services d'assurances pour la CTBR.

Compagnie des Transports du Bas Rhin

19 janvier

67 - STRASBOURG

Services d'assurances.

Ville de Riom

19 janvier

63 - RIOM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

À Liverpool, 1 400 véhicules détruits par un incendie !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié