Accord social chez Scor : travailler plus pour une meilleure retraite

Accord social chez Scor : travailler plus pour une meilleure retraite
Le siège de la société de réassurance Scor

L'accord signé par tous les syndicats au sein de Scor prévoit une suppression de cinq jours de RTT. Dans le même temps, la société de réassurance dirigée par Denis Kessler a décidé de financer un régime de retraite supplémentaire.

C’est une négociation qui risque de faire du bruit dans la profession. Fin juin, l’ensemble des organisations syndicales représentatives (CFDT, CFTC et CFE-CGC) et la direction générale du réassureur Scor ont signé des accords et avenants autour du temps de travail et de la retraite. « Nous sommes partis du constat que Scor avait mis en place à la fin des années 90 un certain nombre d’avantages sociaux qui n’étaient plus forcément cohérents avec les préoccupations de nos collaborateurs aujourd’hui », explique Sébastien Musset, DRH groupe de Scor.

5 jours RTT en moins

Pour la direction notamment, une révision du temps de travail s’imposait. Jusqu’ici, le nombre de jours travaillés dans le cadre du « forfait jours » était fixé à 202 pour une année civile complète. Les salariés disposaient, donc en moyenne, de 13 jours de repos supplémentaires liés à la réduction du temps de travail (RTT). Le forfait passe à 207 jours et 5 RTT seront supprimées à partir de mai 2015. « Dans le contexte actuel, recueillir des avis unanimement positifs de toutes les organisations syndicales concernant un avenant d’accord d’entreprise qui prévoit d’augmenter le temps de travail, c’est du jamais vu », se félicite Sébastien Musset.

Des avantages sociaux supprimés

Et ce n’est pas tout. D’ici à juillet 2019, les primes liées aux médailles du travail seront également abandonnés. Une extinction à laquelle, là aussi, les organisations syndicales ne se sont pas opposées. Car comme le précise le DRH groupe : « En supprimant un certain nombre d’avantages sociaux historiques, nous avons pu réallouer des ressources financières dans la mise en place de dispositifs plus modernes et réellement adaptés à la fois aux enjeux actuels de l’entreprise et de la collectivité tout en renforçant la compétitivité de l’entreprise».

Une retraite pour tous

En effet, si l’ensemble des organisations syndicales ont accepté de signé ces accords et avenants, c’est aussi parce que des droits nouveaux pour la retraite ont été créés. Scor s’est ainsi doté d’un système de retraite supplémentaires à trois volets comprenant un fonds assurance Article 83, abondé uniquement par une cotisation employeur de 3,5% du salaire de base et de salaire variable, un Plan d'épargne pour la retraite collectif (Perco) et enfin un « compte sénior », qui s’assimile à une prime versée aux collaborateurs au moment de leur départ à la retraite.

Un complément salarial favorable 

Une nouveauté dans l'entreprise qui, a priori, a en tout cas séduit les organisations syndicales. Puisque « si la CFDT regrette le temps d’une réduction du temps de travail comportant le nombre de jours RTT le plus favorable et de la loin de la profession », l’organisation syndicale explique dans un tract distribué aux salariés qu’elle « reconnait toutefois l’importance aujourd’hui de traiter les incertitudes des jeunes sur le taux de remplacement en retraite, d’apporter une réponse au malaise subi par la population des plus anciens et surtout de maintenir un complément salarial particulièrement favorable aux bas et moyens salaires ».

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 20 mai 2022

ÉDITION DU 20 mai 2022 Je consulte

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance à la mise en oeuvre de conventions de participation dans le domaine de l...

Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Nord

21 mai

59 - CDG 59

Prestation de valorisation de l'EESC HEC.

CCI de Paris, Direction des Affaires Immobilières

21 mai

75 - CCIR PARIS ILE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Accord social chez Scor : travailler plus pour une meilleure retraite

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié