Admiral débarque en France

L'assureur britannique spécialisé dans la vente directe d'assurances automobiles débutera ses activités sur le marché français au premier trimestre 2011.

En janvier 2010, Admiral faisait ses premiers pas dans l'Hexagone en lançant le comparateur Lelynx.fr. Restait à savoir si le groupe britannique allait également y tenter l'aventure de l'assurance automobile, son coeur de métier. Fin du suspense : après l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et les États-Unis, Admiral met bien le cap sur la France. La direction de sa nouvelle succursale a été confiée à Claire-Anne Coriat.

Beaucoup de pub et des produits nouveaux

Entrée dans le groupe en 2008, elle est chargée d'étoffer l'équipe actuelle de cinq personnes et de définir le positionnement en France - création de la marque, tarifs, stratégie marketing, etc. - en conservant la spécificité du modèle Admiral, la vente directe par téléphone et Internet. Seule différence avec les autres pays : « Nous allons déléguer une partie des opérations à un courtier grossiste », explique Claire-Anne Coriat. Ce partenaire assurera le suivi des contrats et une partie de la gestion des sinistres. Un modèle qui vise à apporter dès le départ un bon niveau de service avant un déploiement à grande échelle sur un marché où, selon Claire-Anne Coriat, « les assurés sont moins sensibles aux prix que dans d'autres pays ».

Admiral reste discret sur ses objectifs en France. Depuis 2006, le troisième assureur auto britannique avance à pas mesurés à l'international, en pariant sur les recettes qui ont fait son succès au Royaume-Uni : investissements massifs en publicité, en particulier télévisée, et innovations produits, comme l'assurance multicars lancée en 2005. En Espagne, où il est présent depuis fin 2006, le groupe vient juste de générer ses premiers profits (25 000 E avec 61 400 véhicules assurés au premier semestre 2010).

La rentabilité se fait attendre dans les filiales

La rentabilité, en revanche, tarde à venir dans les autres implantations. Le site allemand a particulièrement souffert : le volume de primes (10,5 ME) a baissé de 25 % au premier semestre 2010 et l'activité reste déficitaire (- 2 ME). Même constat en Italie : Conte a quadruplé de taille en une année, avec 58 000 véhicules assurés, mais la filiale est toujours dans le rouge, avec une perte de 2 ME.

Fort de son expérience outre-Manche avec Confused.com, le groupe déploie ses sites de comparaison à l'étranger (lire l'encadré ci-contre). Cette activité a généré 1,7 ME de recette au premier semestre, mais accuse une perte d'exploitation de 2 ME. La rentabilité des opérations non britanniques n'est pas attendue avant trois à cinq ans.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

RESPONSABLE D'APPLICATION WORKDAY (H/F) - CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture et livraison de titres restaurant pour le personnel de l'Ile de La Réuni...

Comité Régional du Tourisme - Ile de la Réunion Tourisme

22 janvier

974 - ST PAUL

Prestations d'assurance pour les besoins de la Région Nouvelle-Aquitaine - Assistan...

Région Nouvelle Aquitaine

22 janvier

33 - REGION NOUVELLE AQUITAINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Admiral débarque en France

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié