AG2R La Mondiale-Matmut : l'Autorité de la concurrence valide leur "fusion de fait"

AG2R La Mondiale-Matmut : l'Autorité de la concurrence valide leur

L'opération de rapprochement entre le mutualiste Matmut et le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale n'est pas de nature à porter atteinte à la concurrence, juge l'Autorité.

Le rapprochement annoncé entre AG2R La Mondiale et le groupe Matmut vient de franchir sans encombre une nouvelle séquence juridique. Après la validation par les assemblées générales des entités des groupes, qui s'est achevée ce jeudi 14 juin par celle de Mutlog et Mutlog garanties (entités de la SGAM groupe Matmut), l'Autorité de la concurrence donne son feu vert au projet.

Dans sa décision datée du 14 juin 2018, l'instance considère que "l'opération n'est pas de nature à porter atteinte à la concurrence". "Les positions des parties sur les marchés concernés étant limitées, l'Autorité a pu écarter tout problème de concurrence et accepter l'opération sans condition", précise-t-elle, sans pour autant donner les parts de marché qui sont "couvertes par le secret des affaires". 

Des activités complémentaires

Le groupe Matmut est principalement actif dans l'assurance dommages aux biens et aux personnes, pour les particuliers et les entreprises (auto, moto, bateau, habitation, responsabilités, protection de la famille, santé, protection juridique et assistance). Il propose également des services financiers d'épargne (crédit auto, assurance emprunteur, assurance vie), et de la santé, notamment via sa filiale Ociane Groupe Matmut. De son côté, AG2R La Mondiale est un groupe de protection sociale actif dans l'épargne, la santé, la retraite et la prévoyance.

Au 1er janvier 2019, le nouvel ensemble deviendra le premier groupe de protection sociale en assurance des personnes et de leurs biens. Il représentera 11,9 Md€ de chiffre d’affaires assurantiel et 7,7 Md€ de fonds propres, rassemblera 17 000 collaborateurs et comptera 700 agences commerciales. 

"La phase unitaire du projet" s'ouvre

C'est le PDG du groupe Matmut, Nicolas Gomart, qui deviendra directeur général du futur ensemble en 2021 après le départ de André Renaudin, le directeur général d'AG2R la Mondiale. De quoi susciter des questions sur la gouvernance politique du futur groupe (dont on ignore encore le nom). "Nos travaux sont désormais pleinement orientés vers la phase unitaire du projet. L’ensemble de la Direction Générale du Groupe MATMUT se joint à moi pour affirmer que nous œuvrerons avec confiance et enthousiasme, avec nos collègues d’AG2R LA MONDIALE, à la construction de l’organisation opérationnelle du nouveau groupe", a-t-il fait savoir dans un communiqué.

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

AG2R La Mondiale-Matmut : l'Autorité de la concurrence valide leur "fusion de fait"

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié