AG2R La Mondiale : poursuite des négociations sur le futur statut des salariés

AG2R La Mondiale : poursuite des négociations sur le futur statut des salariés
Selon les chiffres des organisations syndicales, 500 manifestants ont protesté devant le siège d'AG2R La Mondiale, le 8 mars dernier. © Baudinet Nicolas Baudinet Nicolas

Alors que les partenaires sociaux du groupe de protection sociale avaient initialement jusqu'au 31 mars pour négocier le statut commun des collaborateurs du GIE AG2R Réunica, la direction – sous la pression des organisations syndicales – a décidé de repousser la date limite des discussions au 30 juin. 

C’est un délai supplémentaire obtenu par les organisations syndicales du groupe AG2R La Mondiale. Alors que les négociations sur le futur statut des salariés réunis dans le Groupement d’intérêt économique (GIE) AG2R Réunica devaient s’achever avant le 31 mars, la direction du groupe dirigé par André Renaudin a accepté que les discussions soient prolongées jusqu’au 30 juin prochain.

Uniformiser le statut

En effet, suite au rapprochement des deux groupes de protection sociale (Réunica et AG2R La Mondiale), effectif depuis le 1er janvier 2015, tous les avantages sociaux propres à chaque structure devaient être renégociés dans un délai de 15 mois. Soit avant le 1er avril prochain.

Pas d'accord en CE

«Or, lors du dernier comité d’entreprise organisé le 23 février, la direction a tenté de passer en force, en présentant des projets d'accords collectifs d'entreprise qui ne reprenaient pas les avancées obtenues à la fin de l’année dernière», explique un représentant du personnel. Selon lui, certaines revendications majeures des organisations syndicales n’auraient ainsi pas été entendues, notamment sur le temps de travail, les horaires, la rémunération, les dispositifs de fin de carrière, ou encore le régime frais de santé et prévoyance.

500 manifestants devant le siège

Conséquence de quoi, le 8 mars dernier, à l’appel de l’intersyndicale (CGT, CFDT, CFE-CFC, FO, Sud Solidaires, CFTC, Unsa), des débrayages de deux heures en région, dans les villes où est représenté le groupe, ont été organisés.  Le même jour, un mouvement de protestation devant le siège d’AG2R La Mondiale, Boulevard Haussmann à Paris, a réuni, selon les organisations syndicales, plus de 500 manifestants, venus exiger la poursuite des négociations sur le futur statut du personnel. Visiblement, leur demande a finalement été entendue. «Nos échanges se poursuivent, et nous sommes confiants quant à leur aboutissement d'ici à fin juin», précise désormais la direction d'AG2R La Mondiale.

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

AG2R La Mondiale : poursuite des négociations sur le futur statut des salariés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié