Agents généraux : Gan Assurances et le Snagan repartent sur de nouvelles bases

Agents généraux : Gan Assurances et le Snagan repartent sur de nouvelles bases
Dominique Agnel-Baralla, présidente du Snagan.

Le congrès du syndicat des agents généraux Gan Assurances (Snagan), qui se déroulait du 4 au 6 juin 2014, à La Baule, a été l’occasion de confirmer la reprise de dialogue amorcé en début d’année avec la compagnie. Certes, il reste encore des sujets à régler, mais de nombreux chantiers sont engagés. Et, choses essentielle, les deux parties partagent aujourd’hui des objectifs communs.

«Le 21 novembre 2013 n’aura pas été une journée vaine.» Pour Dominique Agnel Baralla, la présidente du Snagan, comme pour l’ensemble des agents généraux Gan Assurances, c’est une sorte de soulagement.

Après une année 2013 marquée par une accentuation des tensions et des différends avec la compagnie, ayant abouti au vote d’une motion de défiance lors de l’assemblée générale extraordinaire du 21 novembre, le dialogue reprend enfin sur de nouvelles bases.
Signe des avancées réalisées depuis la mise en place, en début d’année, d’un comité stratégique réunissant des représentants des agents et de Gan Assurances, plusieurs sujets de convergence se sont dégagés des interventions de Dominique Agnel Baralla et des dirigeants de la compagnie.

Des réponses aux attentes du réseau

«Satisfaction clients», «rentabilité», «efficacité», «engagement» : en évoquant les axes de la stratégie du groupe, Philippe Sorret, le directeur général des filiales de Groupama, a apporté quelques réponses aux préoccupations des agents qui se plaignaient par exemple du manque d’innovation de la compagnie.

«Etre rentable ce n’est pas seulement serrer les boulons, c’est aussi être capable d‘innover intelligemment, de nous différencier […], il est indispensable de renouer avec une politique de prise de risques qui vous permette d’aller sur de nouveaux marchés en risques d’entreprises», a-t-il indiqué aux agents.

En parallèle, Gan Assurances entend améliorer ses performances en matière de qualité de services, mais aussi rattraper son retard en matière de simplification et de modernisation de ses procédures.

De nombreux chantiers en cours

De son côté, Philippe Delerive, directeur général de Gan Assurances, a listé toute une série de réalisations, de travaux en cours ou de projets à venir : mise en place d’une procédure d’escalade en cas de difficulté sur la gestion d’un dossier, accompagnement des agences dans leur réorganisation et leur évolution, lancement d’un nouveau portail informatique, dispositif d’intéressement aux résultats qui reste à définir…

Les objectifs de Gan Assurances n’ont pas changé, – le maintien d’un ratio combiné de 98% est toujours d’actualité, par exemple –, mais la compagnie a introduit un peu de souplesse dans ses décisions. Et notamment dans sa politique de tarification, qui avait suscité de vives critiques de la part du réseau. «En assurance automobile, nous avons limité les majorations de tarifs, en anticipant l’atteinte de l’objectif d’un taux d’orientation de 50% vers les garages agréés d’ici à fin septembre», a indiqué Philippe Delerive.

Des projets communs

Autre signe de renouveau dans les relations entre le syndicat et la compagnie : les deux parties travaillent sur un projet de vente de contrats automobile et habitation via la plateforme Amaline, filiale de vente directe de Groupama, avec relais vers les agences. Les premiers tests débuteront en septembre pour une généralisation fin 2015.

Pour Dominique Agnel Baralla, la création, en début d’année, d’un comité stratégique, a été salutaire. «Il y a encore du travail à faire», indique-t-elle, mais ce système de «co-gouvernance» a permis de «sortir des débats stériles».

Pérenniser le dialogue

«La pérennité de ces réunions doit permettre de ne plus nous retrouver dans une telle situation de déni», a-t-elle ajoutée en résumant les attentes du réseau en cinq mots : «Simplification, stabilisation, sérénité, souplesse, sécurité».

Dans les rangs de l’assemblée, l’ambiance est nettement plus détendue que lors du congrès de Beaune, il y a un an. Les agents sont nombreux à saluer le changement de ton voire la capacité de remise en cause des dirigeants de la compagnie. Reste à conserver ce climat constructif.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances pour les besoins de la ville et du C.C.A.S.

Ville de Macouria Tonate

02 avril

973 - MACOURIA

Fourniture et livraison de titres restaurant.

EPS de Ville Evrard

02 avril

93 - NEUILLY SUR MARNE

Services d'assurances pour la Ville et le CCAS

Ville de Sevran

02 avril

93 - SEVRAN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Agents généraux : Gan Assurances et le Snagan repartent sur de nouvelles bases

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié