AIG tourne la page de la crise financière

AIG tourne la page de la crise financière

Cinq après son renflouement par la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed), la compagnie d’assurance américaine a annoncé pour la première fois, lors de la présentation des résultats du deuxième trimestre fiscal, le versement d’un dividende.

American International Group (AIG) a frappé fort à l’occasion de la publication de ses comptes trimestriels. L’assureur américain versera un dividende de près de 0,10 dollar par action, une première depuis la crise financière de 2008. Quelques mois seulement après avoir annoncé le remboursement total des 180 Md$ (135 Md€) d’aide publique qu’il avait reçue, AIG tourne ainsi une page de son histoire financière.

Au-delà du dividende, AIG a dévoilé un bénéfice net de 2,731 Md$ (soit 2,07 Md€) au deuxième trimestre 2013, en hausse de 17,1%, «grâce à une solide performance sur l’ensemble des marchés de la compagnie.» Le résultat d'exploitation Assurance ressort, de son côté, à 2,3 Md$ (1,73 Md€) sur la période, soit une croissance de 21%.

Dommages : l’ouragan Sandy pèse sur le ratio combiné

Dans le détail, le résultat d’exploitation d’AIG Property Casualty, qui regroupe l’activité d’IARD (incendie, accidents, risques divers) mondiale d’AIG, bondit de 15,9% à 1,085 Md$ (0,81 Md€). Sur le plan des performances opérationnelles, le ratio combiné de l’assureur américain s’est toutefois légèrement dégradé, de 102,4 au deuxième trimestre 2012 à 102,6 à la même période cette année. Cette dégradation s’explique principalement par les pertes liées aux catastrophes naturelles pour un montant de 316 M$ (soit 238 M€ environ), dont l’ouragan Sandy qui a frappé la côte est des Etats-Unis en octobre 2012.

Croissance exponentielle en vie et retraite

En vie et retraite, le résultat d’exploitation d’AIG Life and Retirement s’établit à 1,151 Md$ (0,87 Md€), en progression de 23% en raison notamment de la performance des fonds communs de placement. A l’arrivée, les actifs sous gestion représentent un montant de 294 Md$ (221 Md€), en hausse de 10% par rapport au deuxième trimestre 2012.

La cession d’ILFC menacée ?

Par ailleurs, l’assureur américain a indiqué qu’au terme de ce deuxième trimestre, la vente de sa filiale de location d’avions International Lease Finance Corporation (ILFC) à un consortium chinois n’était toujours pas achevée. En cause : un versement en retard du groupe d’acheteurs chinois et des négociations toujours en cours. Les discussions portent notamment sur la poursuite ou non de la transaction pour un montant de 4,23 Md$ (3,18 Md€).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance statutaire du personnel.

Ville de Gagny

24 octobre

93 - GAGNY

Service d'assurance multirisques du patrimoine mobilier et immobilier de la SEM HAB...

SEM Habitat Pays Châtelleraudais

24 octobre

86 - CHATELLERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

AIG tourne la page de la crise financière

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié