[DOSSIER] Premier semestre 2014 : les résultats dans le secteur [...] 1/25

Allianz bien parti pour réaliser un record historique de son bénéfice en 2014

Allianz bien parti pour réaliser un record historique de son bénéfice en 2014
Michael Diekmann, CEO du groupe Allianz.

Le premier assureur européen semble bien parti pour réaliser un nouveau record historique de son résultat net en 2014. Lors d’une conférence de presse téléphonique, vendredi 8 août, sur les résultats du deuxième trimestre, Michael Diekmann, CEO du groupe Allianz, a déclaré que «la tranche supérieure des prévisions» sera atteinte (10,5 Md€).

Epargné par les cat’ nat’ et porté par une envolée de son volume de primes, Allianz fait mieux que prévu au deuxième trimestre, avec un chiffre d’affaires en hausse de 10% (près 30 Md€) et un résultat net de 1,76 Md€ (+10,5%), dépassant les prévisions des analystes. «Les deux premiers trimestres ont livré des records dans pratiquement tous les secteurs», a déclaré le directeur financier, Dieter Wemmer.

Les cat’ nat’ n'auront coûté que 172 M€ (549 M€ en 2013), améliorant le ratio combiné de 1,4 point à 94,6%. Les catastrophes des vols MH370 et MH17 de la compagnie Malaysia Airlines devraient peser à hauteur de 60 M€.

Assurance vie : volume de primes à +20%

Malgré la morosité du secteur vie, Allianz est très satisfait de ses résultats, notamment en Etats-Unis, en Allemagne et en Italie. Le volume des primes (vie et maladie) a progressé de 20% au deuxième trimestre (17 Md€). «L’intérêt pour les produits de prévoyance vieillesse ne se dément pas», a insisté Dieter Wemmer.

La Russie reste le marché le plus préoccupant. «Je me fais du souci. Mais j'ai du mal à juger de la situation si loin de Moscou», a reconnu Michael Diekmann. En plus du conflit en Ukraine, le marché est devenu très difficile à gérer. «Par exemple, nous avons 5 000 procédures judiciaires en cours dans la région. En Russie, la tendance est d’aller directement devant les tribunaux pour obtenir gain de cause», a expliqué Dieter Wemmer.

Nouvelle stratégie : financer les infrastructures

Dans un environnement de taux bas, Allianz a décidé de se diversifier dans le financement des infrastructures pour pérenniser ses rendements. Rien qu’en France, le groupe a déjà financé des projets pour plus de 3 Md€ depuis le début de l’année.

Enfin, Allianz ne changera rien à sa stratégie dans la gestion d’actif (Ebit : -22,5% au premier semestre) malgré des inquiétudes sur la baisse de revenus de sa filiale américaine Pimco qui souffre de décollecte. «Il n’y a aucune de raison de s’inquiéter. Pimco [100 Md€ d’actifs, NDLR] reste un grand succès», a assuré Michael Diekmann. Par ailleurs, le rythme de la décollecte s’est ralenti. Les analystes craignaient d'ailleurs une baisse du résultat opérationnel plus importante.

Dans ce dossier

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 janvier 2020

ÉDITION DU 24 janvier 2020 Je consulte

Emploi

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Audit du niveau des charges et produits d'exploitation d'ENEDIS et de RTE.

Commission de Régulation de l'Energie

26 janvier

75 - COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE

Assurance des risques statutaires agents affiliés CNRACL

Ville de Dormans

26 janvier

51 - DORMANS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Allianz bien parti pour réaliser un record historique de son bénéfice en 2014

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié