Allianz France lance une offre pour les voitures semi-autonomes

Allianz France lance une offre pour les voitures semi-autonomes
Allianz France entend valoriser les équipements réputés plus sûrs et de nature à améliorer la sécurité routière, et par ricochet, la sinistralité.

Allianz France annonce la commercialisation d’une offre d’assurance dédiée aux voitures semi-autonomes. Un lancement d’une offre analogue pourrait également intervenir en Allemagne au regard du niveau élevé d’équipement des véhicules en technologies d’aide à la conduite.

La France, terre d’expérimentation de la voiture (semi-) autonome pour les constructeurs, les pouvoirs publics et l'assurance. Moins d’une semaine après l’autorisation par le gouvernement de tests de la voiture autonome sur les routes de l’Hexagone, Allianz France annonce le lancement de la première offre dédiée aux voitures semi-autonomes. Plus précisément, le propriétaire d’un tel véhicule pourra prétendre à une réduction de sa prime d’assurance jusqu’à 25%.

L’assureur a retenu sa propre définition d’une voiture semi-autonome. Pour être admise comme telle, elle devra être équipée d’au moins une des trois technologies suivantes : système de freinage d’urgence autonome, dispositif de stationnement automatique capable de gérer la direction comme l’accélération et le freinage (hors radars par ultrasons et caméra de recul), régulateur de vitesse adaptatif avec fonction automatisée de freinage.

Une prime à la prévention routière et la sinistralité

Allianz France entend valoriser les équipements réputés plus sûrs et de nature à améliorer la sécurité routière, et par ricochet, la sinistralité. Qui plus est dans une branche où les ratios combinés dépassent largement le seuil de 100% (104% en 2014, 106% en 2015, source : FFA). « Les technologies d’aide à la conduite améliorent la sécurité du conducteur et de ses passagers. Les analyses du centre de recherches européen d’Allianz sur les risques automobiles ont démontré l’efficacité de certains dispositifs », explique François Nédey, directeur technique assurance de biens et de responsabilités d’Allianz France.

De tels équipements visent à réduire les risques d’accidents liés à une défaillance humaine. Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, près de 90% des accidents de la route ont pour origine une erreur humaine. Les sytèmes d'aide à la conduite ne sont pour autant pas infaillibles. La preuve : le 7 mai dernier, un accident mortel à bord d’une Tesla Model S eu lieu en Floride, le premier impliquant d’un tel système.

Anticiper le boom du marché automobile

Au plan commercial, Allianz France se positionne sur un marché appelé à se développer. Aujourd’hui, les voitures semi-autonomes représentent près de 3% du parc automobile tricolore. D’ici 2035, ce sont près de 30% des voitures produites dans le monde qui seront partiellement ou totalement autonomes.

A telle enseigne que le groupe allemand n’exclut pas un lancement d’une offre analogue outre-Rhin.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de prévoyance

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

11 novembre

78 - Montigny-le-Bretonneux

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

11 novembre

91 - EPA SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Allianz France lance une offre pour les voitures semi-autonomes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié