Allianz Global Assistance repense son organisation au Japon

Allianz Global Assistance repense son organisation au Japon

Après dix ans de présence au Japon, Allianz Global Assistance, en joint-venture à parts égales avec Tokio Marine au sein de Millea Mondial, fait évoluer sa stratégie. Dans le cadre de cette nouvelle organisation, en place à compter du 1er avril 2014, l’assisteur détiendra 80,1% de Millea Mondial, qui deviendra AGA Assistance Japan Co Ltd. Tokio Marine, de son côté, conservera 19,9% des parts et créera une société pour loger l'ensemble de ses activités d'assistance.

20% d'activité sur le continent asiatique d'ici à 2015

«Nous sommes aujourd'hui à un tournant de notre développement au Japon. Notre activité a cru de manière significative dans le pays l'année dernière et nous souhaitons poursuivre sur cette lancée pour atteindre notre objectif global de 20% d'activité sur le continent asiatique d'ici à 2015», indique Rémi Grenier, président et CEO d'Allianz Global Assistance. L'assisteur réalise près de 40% de son chiffre d'affaires dans le reste du monde. En 2012, ce dernier avait enregistré d'importantes progressions en Amérique (23,4%) et en Asie-Pacifique (16,6%).

Allianz Global Assistance estime, par ailleurs, avoir identifié de «bonnes perspectives de croissance» sur le marché nippon. Et particulièrement dans les lignes de produits traditionnelles de l’assistance – routière et voyage – mais aussi dans les services liés à la santé ou à l'habitat.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 03 décembre 2021

ÉDITION DU 03 décembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

InterEurope AG European Law Service

Assistant administratif d’assurances en gestion de sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Allianz Global Assistance repense son organisation au Japon

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié