Allianz : pour engager la «refonte» du groupe, Oliver Bäte veut « agir vite »

Allianz : pour engager la «refonte» du groupe, Oliver Bäte veut « agir vite »
Olivier Bäte a indiqué, ce vendredi 7 août, vouloir boucler son nouveau programme dès le mois de novembre 2015. © © Andreas Pohlmann/Allianz

Le nouveau patron d’Allianz, Oliver Bäte, n’a pas encore passé 100 jours à la tête du premier groupe d’assurance européen qu’il veut déjà «passer à l’action». A l’occasion de la présentation des résultats T2, il a dévoilé, vendredi 7 août 2015, les grandes lignes de sa stratégie et dit vouloir boucler son programme d'ici à novembre prochain.

A l'occasion de la présentation des résultats du groupe Allianz, Oliver Bäte, qui a pris le relais de Michael Diekmann en mai dernier, a également communiqué sur la stratégie qu'il va mettre en œuvre. Il souhaite engager dès la fin de l’année un programme dénommé «Continuité et refonte», destiné principalement à améliorer la qualité des services à la clientèle. «Pour obtenir une offre d’assurance auto, il ne faudra plus répondre à 25 questions», a-t-il lancé.

Cette refonte se fera autour de cinq axes : amélioration des services à la clientèle, numérisation complète du groupe, amélioration des performances (ratio combiné, marges, etc.), développement sur les marchés en croissance et enfin renforcement de la culture d’entreprise basée sur la performance et le travail d'équipe.

De nouvelles sources de profit

L’objectif d’Oliver Bäte n’est pas de licencier ou de lancer des programmes d’économies (rien n’a été annoncé dans ce sens) mais de trouver de nouvelles sources de profit. «Dans les cinq prochaines années, nous allons donc renforcer nos investissements sur les marchés comme la Chine, l’Amérique latine et l’Asie du Sud-Est», dit-il. Allianz compte y faire des acquisitions. «Après des années passées sur la défensive, notre bilan est si solide qu’il nous permet d’investir de nouveau», a déclaré Bäte.

Actuellement, plus de 200 managers planchent sur cette nouvelle stratégie aux quatre coins de la planète, dans cinq groupes différents. Ils sont attendus en septembre à Munich pour discuter de leurs conclusions avec des experts de l’assurance. «Le client est au centre de toutes les préoccupations», insiste un membre d'un groupe de travail cité par le quotidien économique Handelsblatt.

Allianz en excellente santé

Pour agir, Oliver Bäte a un avantage : il n’est pas sous pression. Sa refonte sera engagée dans un contexte favorable. Mises à part les difficultés de son gestionnaire d'actifs américain Pimco, qui ne parvient pas à stopper sa décollecte (2,5 Md$ pour le seul mois de juillet), le nouveau patron n’a aucun soucis à se faire. Malgré les taux bas, les problèmes d’image des produits vie et les réglementations toujours plus strictes, la santé du groupe Allianz est excellente.

Mais Oliver Bäte, âgé de 50 ans, n’est pas du genre à se reposer sur les lauriers de son prédécesseur. Cet ancien manager du cabinet McKinsey estime que le groupe doit se transformer rapidement. «Le monde change très vite et profondément, notamment avec la digitalisation. Il faut donc agir vite», a-t-il déclaré. Pour cette raison, son programme devra être bouclé dès novembre.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'une garantie assurances multirisques bureaux

Paris Habitat OPH Direction des achats

21 février

75 - PARIS HABITAT OPH

Assurance dommages aux biens et risques annexes Angers Loire Métropole-risques spéc...

Angers Loire Métropole Com. d'agglo. du Grand Angers

21 février

49 - ANGERS LOIRE METROPOLE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Allianz : pour engager la «refonte» du groupe, Oliver Bäte veut « agir vite »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié