Allocation d'actifs : les assureurs plus que jamais frileux

Réunis au Centre des congrès de Paris à l'occasion du Forum GI, les investisseurs institutionnels, dont les assureurs, affichent une grande prudence. Sous l'effet conjugué de la crise des dettes souveraines, de la chute des marchés financiers et en prévision des règles prudentielles introduites par Solvabilité 2, ils privilégient les actifs au fort rendement et peu risqués, comme les obligations d'entreprise.

;


















Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Allocation d'actifs : les assureurs plus que jamais frileux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié