ANI : Macif dévoile ses appétits en santé collective pour les TPE

ANI : Macif dévoile ses appétits en santé collective pour les TPE
Alexis Harnichard Fred Vianas, directeur du pôle santé-prévoyance du groupe Macif.

Le groupe Macif lance une gamme en assurance santé collective, adaptée aux TPE et à leur 4 millions de salariés concernés par la généralisation de la complémentaire santé à compter du 1er janvier 2016.

A moins d’un an de l’entrée en vigueur de la généralisation de la complémentaire santé aux salariés du privé, le groupe Macif dévoile ses ambitions en santé collective. Un segment sur lequel le groupe mutualiste cherche notamment à combler son retard. Et pour cause : en 2013, la collective ne représentait que 19,2% des 495,8 M€ de chiffre d’affaires de Macif Mutualité.

Un produit hybride : socle commun et formule individuelle

A compter du 1er janvier 2016, les salariés du secteur privé devront disposer d’une complémentaire santé collective et obligatoire, respectant un panier de soins minimum et financée à hauteur de 50% par l’employeur, y compris les quelque 4 millions de salariés des TPE-PME concernées par cette disposition. Sur cette cible, en particulier les entreprises de moins de 20 salariés, la Macif a conçu une gamme qui se scinde en deux offres : une garantie dite «Santé Entreprise» (couverture complémentaire au profit des salariés et du dirigeant salarié) et une garantie «Santé des indépendants» (couverture du dirigeant non salarié).

Pour assurer ses salariés seuls ou avec ses ayants droit, le chef d’entreprise aura la possibilité de choisir une des six formules proposées : de la couverture de base conforme au panier de soins obligatoire et réglementaire à une offre plus couvrante. Le prix de départ, modulable selon la formule, l’âge et la zone, est proposé à partir de 17 € (pour un âge moyen de 25 ans), incluant également les commissions-distributions.

Une offre facultative pour les salariés

Dans le même temps, le salarié pourra souscrire, à titre individuel, un contrat facultatif dans le cas où il souhaiterait obtenir de meilleurs niveaux de garanties que le contrat obligatoire. Les cotisations supplémentaires seront prélevées sur le compte bancaire du salarié. «Nous avons souhaité conserver un trait d’union entre l’individuel et le collectif, synthèse de ce que nous savons faire», souligne Fred Vianas, directeur du pôle santé-prévoyance du groupe Macif. Et d’ajouter : «Nous anticipons un mouvement de marché hybride. Voilà pourquoi nous travaillons à la modularité et l’accessibilité de nos offres

Pas de sur-complémentaire

La Macif a toutefois indiqué qu’elle ne proposerait pas d’assurance sur-complémentaire au-delà des plafonds du contrat responsable. «Le conseil d’administration de Macif-Mutualité a voulu rester dans le cadre du contrat responsable. C’est aussi une façon d’endiguer les dépassements d’honoraires», précise Jacques Chemarin, président de Macif-Mutualité. Quatre pour cent du portefeuille santé individuelle se situent d’ailleurs sur des formules «hautes» qui seront rabotées courant 2015 pour plafonner à 200% du barème de remboursement de la Sécurité Sociale.

S’appuyer sur les réseaux de distribution

Pour cibler les quelque 100 000 TPE à équiper, le groupe compte s’appuyer sur trois leviers de distribution. Tout d'abord sur le canal historique, avec la centaine de téléconseillers dédiés aux professionnels de Macif, ensuite sur ses 60 commerciaux «debout» (terrain) ainsi que sur les 530 points d’accueil physiques (agences) implantés sur le territoire. Le groupe distribuera son offre en santé collective également à travers Smam Assurance, le réseau de courtage (2 200 courtiers dont 1 000 dédiés au collectif) de Smam Mutuelle dont la fusion avec la mutuelle SMIP au sein du pôle santé-prévoyance de Macif est en cours.

Autre mode de distribution à disposition : BPCE Assurances. A compter de juin 2015, Macif interviendra en marque blanche pour les offres en santé collective commercialisées par les 8 000 conseillers ou chargés d’affaires de BPCE.

Un point de contact pour multi-équiper

A terme, la Macif espère tirer profit de cette relation individuelle nouée avec le salarié dans le cadre de contrats facultatifs pour le multi-équiper sur d’autres lignes de produits, en IARD comme en banque. D’autant que sur ce dernier segment, la direction générale a reconnu début janvier «ne pas être au rendez-vous», avec 90 000 clients comptabilisés pour 70 000 comptes à vue à fin 2014, bien loin de l’objectif de 300 000 comptes fixés à fin 2015.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

ANI : Macif dévoile ses appétits en santé collective pour les TPE

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié