Après une année 2013 en demi-teinte, la Mutuelle de Poitiers multiplie les projets

Après une année 2013 en demi-teinte, la Mutuelle de Poitiers multiplie les projets
Le siège de la Mutuelle de Poitiers. © Laetitia Duarte

Au cours de l'exercice 2013, la Mutuelle de Poitiers a fait preuve d'un certain dynamisme commercial mais ses résultats restent tendus sur le plan technique. Dirigée par Stéphane Désert depuis le 1er janvier 2014, l'entreprise s'engage dans de nouveaux projets.

La Mutuelle de Poitiers a réalisé de bonnes performances commerciales au cours de l’exercice 2013. Son chiffre d’affaires a progressé de 6% par rapport à 2012 pour atteindre 327 M€. Son portefeuille s'est enrichi de près de 10 000 sociétaires et 21 000 contrats.

Cependant, la société d’assurance mutuelle, dont l'activité est très centrée sur l'assurance dommages, a été pénalisée au cours de l'exercice 2013 par la recrudescence des événements climatiques. Pour faire face à cet accroissement de la sinistralité, l’entreprise a été amenée à prélever 6 M€ sur sa provision d'égalisation. L'utilisation de cette réserve et le jeu de la réassurance ont permis de limiter les dégâts. Mais son ratio combiné net de réassurance reste élevé : 106,7% soit une dégradation de trois points par rapport à 2012.

Fonds propres et solvabilité renforcée

A l'issue de l'exercice 2013, la société d'assurance mutuelle affiche un résultat de 4,8 M€, en très léger retrait par rapport à 2012 (-2%). Dans ce contexte pourtant difficile, elle parvient, avec ce résultat, la réserve de capitalisation et les droits d'adhésion, à augmenter ses fonds propres de 8,6 M€ pour les faire passer à 137 M€. Autre point positif : sa marge de solvabilité s’améliore. Elle représente 4,6 fois le minimum réglementaire sous le régime prudentiel actuel (contre 4,1 en 2012).

Nouveau projet d'entreprise

Aux manettes de la société d’assurance depuis le 1er janvier 2014, Stéphane Désert a élaboré, pour les années à venir, un projet d’entreprise comportant plusieurs axes. Sur le plan des services et de l’organisation, il s’agit entre autres de moderniser les outils et les procédures afin de gagner en efficacité et en qualité de services, notamment en gestion de sinistres.

Un contrat collectif en préparation

La stratégie du nouveau directeur général comporte aussi un volet management visant à fédérer les salariés et les agents généraux autour de «valeurs communes». Autre axe de travail pour les années à venir : la rénovation de l’offre. Un nouveau contrat auto est en préparation. Et la Mutuelle de Poitiers s'apprête à faire son entrée sur le marché de l'assurance collective des petites entreprises, en partenariat avec AG2R-La Mondiale, groupe de protection sociale avec lequel elle travaille déjà en assurance vie.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Après une année 2013 en demi-teinte, la Mutuelle de Poitiers multiplie les projets

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié