April publie des résultats en demi-teinte

En 2007, le courtier grossiste enregistre un taux de croissance à deux chiffres de son activité, mais voit sa rentabilité reculer au second semestre.

April poursuit sa stratégie de diversification et d'investissements tous azimuts. Une politique qui se révèle payante pour la croissance de l'activité, mais qui a entraîné une érosion de la rentabilité du groupe, contribuant à un recul du titre du courtier de près de 16 % au SBF 120 à la suite de la publication de ses résultats 2007, jugés décevants.

Le courtier grossiste affiche un taux de croissance de son chiffre d'affaires, toutes activités confondues, de 16,1 %, à 604,2 ME, démontrant le dynamisme du groupe. Une bonne part de cette progression est toutefois due, de nouveau, aux nombreuses acquisitions réalisées par le groupe (dont AMT assurances, Dave Rochon, Escapade ou, encore, Assurdom en dommages). Le grossiste a, en outre, créé dix structures l'an passé, dont, en assurance vie, la compagnie Axeria vie et ISR courtage (site Jepargne-utile.com). Hors variations de périmètre, le taux de croissance est de 12,8 %. En assurances de dommages, April parvient à progresser de 13,6 % (pro forma), quand le marché affiche péniblement 2 % en 2007. Dans cette branche, le courtier voit sa marge opérationnelle progresser de 8 % à 9 % en un an.

La marge plonge en vie et en épargne

C'est en assurances de personnes que le grossiste connaît quelques difficultés. La marge opérationnelle dégagée en santé-prévoyance est en recul, passant de 24,8 % en 2006 à 23,6 % en 2007.

Dans ce pôle, April a procédé à pas moins de quatre lancements opérationnels d'activités en 2007 : April Iberia (emprunteurs), Solidaris (assurances de la communauté homosexuelle), April Réunion et son réseau de boutiques April Santé. L'objectif est de passer de 13 points de vente aujourd'hui à une fourchette de 60 à 80 boutiques d'ici à la fin de l'exercice, et à 600 boutiques en 2012. Mais c'est surtout en vie et en épargne que le courtier voit sa marge plonger. Celle-ci est même négative, à - 3,6 %, du fait du démarrage de son activité et de sa structuration, qui va se poursuivre en 2008. Malgré l'impact négatif de tous ces investissements sur la rentabilité du groupe, le patron d'April, Bruno Rousset, a défendu cette politique et a bien l'intention de continuer dans cette voie.

Notamment, le courtier grossiste entend accélérer son développement international, par le biais d'acquisitions, mais aussi, lorsque c'est possible, par l'exportation de son modèle. Son objectif est d'être présent dans trente, voire quarante pays d'ici à deux ou trois ans, contre une dizaine actuellement. Le courtier piste en particulier les opportunités en Amérique latine, en Europe de l'Est ou, encore, en Asie.

Emploi

PARANGON INVESTISSEMENT

Conseiller Commercial H/F

Postuler

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance statutaire des agents communaux

Ville de St-Laurent de la Salanque

16 novembre

66 - St Laurent de la Salanque

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

April publie des résultats en demi-teinte

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié