Acta Assistance se globalise

Acta Assistance se globalise
Stefano Sarti, directeur général d'Arc Europe Group

Depuis le 8 octobre 2016, Acta Assistance est filiale à 100% d’Arc Europe Group. Cette société détenue par les principaux automobiles Clubs européens permettra à l'assisteur lyonnais de diversifier ses services et ses clients en s’inscrivant dans un ensemble international.

Une nouvelle dynamique est engagée. Année transitoire, 2016 sourit à Acta Assistance qui réalisera, avec 320 000 dossiers d’assistance traités, un chiffre d’affaires annuel de 63 M€, en croissance de 3% par rapport à 2015. Une bonne santé due à l’extension de ses contrats auprès des constructeurs automobiles enclins à rallonger la durée de l’assistance offerte à leurs clients pour les fidéliser. Mais aussi à l’amorce d’une politique de diversification entreprise auprès d’autres donneurs d’ordre comme les loueurs longue durée (Arval, Alphabet,…), filiales financières, assureurs et courtiers (en inclusion de packages).

Changement de braquet

Qu’on ne s’y trompe pas, Acta Assistance change de visage. Spécialiste de l’assistance routière, cet opérateur lyonnais positionné 9e au classement annuel de l’Argus et jusqu’ici réputé pour sa capacité à assister, quand ils tombent en panne en France, les adhérents (34 millions) des Automobiles Club qui composent son actionnariat ainsi que les utilisateurs de véhicules d’entreprise, veut jouer dans la cour des grands. D’où le changement actionnarial et de gouvernance acté le 8 octobre 2016. Acta Assistance est devenue filiale d’Arc Europe Group*.  Qu’est-ce que cela change ? Au lieu d’être la filiale des principaux automobiles Clubs européens (46 pays) qui défendent l’intérêt de leurs membres automobilistes et leurs objectifs individuels, l’assisteur français dépend, à présent, d’un groupe unifié à même de déployer une stratégie.

De l'assistance routière à la mobilité

D'autant qu'Arc Europe Group s’étoffe, dans la foulée, ayant récemment acquis Starter 24 en Pologne et Ramk (actionnaire majoritaire) en Russie. Le groupe peut ainsi répondre efficacement aux appels d’offres internationaux et mieux servir les clients BtoB. « Nous allons étendre le portefeuille de produits et de services pour passer de l’assistance routière à la mobilité globale en créant notre propre offre de voyage mais aussi médicale, par exemple, élargir les canaux de distribution, répondre aux nouveaux besoins avec des services comme Uber en sus du véhicule de remplacement quand cela correspond mieux au besoin de l’assisté et évidemment proposer une couverture mondiale grâce à une alliance avec les sociétés sœurs  AAA aux Etats-Unis et CAA au Canada, regroupées avec nous sous l’entité GAA (Global Assistance Alliance) », explique Stefano Sarti, directeur général d’Arc Europe Group. Via GAA, le groupe peut, en effet, couvrir 80% du marché automobile mondial.

Acta, futur lab’ d’Arc Europe Group

De nombreux pilotes de projets à venir seront, aux dires du directeur général, conduit en France où il dispose de 4 plateaux multilingues et où Acta France a obtenu le statut de courtier à l’Orias. Parmi les pistes d’innovation : intensifier le dépannage sur place voire téléguidé (« Help on the phone »), généraliser la géolocalisation des dépanneurs pour les clients, créer des réseaux de réparation pour les clients étrangers d’une marque (test opéré cet été avec les propriétaires belges de BMW) afin d’éviter des rapatriements coûteux, gérer une flotte de véhicules de remplacement dédié à Acta au sein de concessions automobiles, etc.

Enfin, face à des compagnies d’assistance dont l’actionnaire est assureur (Generali, Allianz, Covéa, Maif, Matmut…), Stefano Sarti estime, en conclusion, que « ne pas être le fils d’un assureur offre un avantage compétitif certain ».

 

*Principaux actionnaires d’Arc Europe Group : Adac, AA, ANWB, OAMTC, Race, Touring & TCS.

 

 

 

 

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Acta Assistance se globalise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié