Diag assistance dépanne les garagistes

Diag assistance dépanne les garagistes
DR Diag assistance propose un outil d'aide au diagnostic pour les garagistes.

En quête de croissance, la plate-forme d'assistance multimarque souhaite élargir sa clientèle de réparateurs automobiles en signant avec le syndicat professionnel CNPA. Ce développement pourrait prendre du temps.

Spécialisé dans l'aide technique pour les véhicules, Diag assistance essaie de gagner du terrain chez les garagistes. Pour y parvenir la filiale d'IMA technologies vient de signer un partenariat avec le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA).

L'assisteur avance la sophistication croissante des automobiles, notamment du fait des technologies embarquées. « Pour un réparateur, il devient de plus en plus difficile de capitaliser sur sa propre expérience, car les modèles se sont multipliés, et le type de pannes également », précise Jean-Marie Humeau, spécialisé dans les nouvelles technologies au sein du CNPA.

Diag assistance, qui conçoit des supports techniques multimarques à l'attention des professionnels de l'après-vente en automobile, en véhicules utilitaires et en poids lourds, facturera 110 € hors taxes par mois pour une aide à la résolution du problème, et un accès à la base de données.

Pour autant, la démarche ne va pas de soi, parce que les garagistes, qui travaillent actuellement à partir de leur expérience et du service après-vente des constructeurs, pourraient être réticents à remettre les pannes rencontrées entre les mains d'une plate-forme téléphonique.

Diag assistance reste prudent sur les adhésions. L'assisteur n'a donc pas souhaité détailler « la promesse d'un chiffre d'affaires supplémentaire », mais espère tout de même, à terme, être intégré dans les ateliers de près de 10 000 réparateurs. L'objectif est ambitieux, puisque le marché compte environ 30 000 garages.

Capter des commandes supplémentaires

Pour Diag assistance, il s'agit aussi d'une bonne façon de capitaliser sur ses données déjà acquises auprès de clients comme les équipementiers français Valeo, allemands Febi Bilstein et Bosch, ou encore Norauto. L'assisteur leur propose une hotline technique qui permet de renseigner les distributeurs sur les références, sur les prix ainsi que sur la disponibilité des produits. En gagnant du terrain auprès des ateliers de réparation, l'assisteur capte les commandes supplémentaires... et peut les répercuter auprès de ces distributeurs. La boucle est bouclée.

UNE FILIALE DE L'ASSISTEUR DES MUTUELLES
  • Diag assistance a été créé en 2007 par IMA technologies, filiale des principales mutuelles d'assurances, suite à la perte de Peugeot, un client qui comptait pour 60 % de son activité. 
  • Cet assisteur a pour objectif de fournir des services et supports techniques à près de 7 000 réparateurs multimarques aujourd'hui et en vise 10 000 à terme.

 

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Diag assistance dépanne les garagistes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié