Envolée du résultat d'Axa assistance

La filiale d'Axa a enregistré un bénéfice net de 14,2 ME en 2003 contre 0,6 ME en 2002. Son chiffre d'affaires consolidé est en hausse de 10 %.

Après deux années consacrées à la restructuration du groupe et à l'amélioration de la rentabilité, Axa assistance est en mesure d'afficher un résultat en ligne avec celui de ses principaux concurrents. La filiale d'Axa a en effet enregistré l'an dernier un bénéfice net de 14,2 ME (15,6 ME pour Mondial assistance et 15,4 ME pour Europ assistance), contre 0,6 ME un an plus tôt.

Avec 15,7 ME, le résultat opérationnel a été doublé

En 2002, le résultat avait été affecté par les taux de change, des dépréciations d'actifs et des provisions pour créances douteuses. L'assisteur est parvenu en 2003 à doubler son résultat opérationnel (15,7 ME) grâce à la renégociation de plusieurs contrats et à la rationalisation de certaines implantations. Des synergies ont été réalisées en Amérique du sud et les filiales indonésiennes et malaises ont été cédées.

« Malgré les difficultés liées à la restructuration du groupe et en dépit d'un contexte économique défavorable, nous avons réussi à maintenir notre capacité de développement », se félicite Yves Masson, président d'Axa assistance. L'assisteur a réalisé une progression à deux chiffres de son chiffre d'affaires consolidé (+ 10 % à taux de change et périmètre constants et + 5 % hors ces effets), qui atteint 535,7 ME. La France, qui représente 25 % du CA total, a enregistré un rythme de croissance identique. « L'activité a été tirée essentiellement par le nouveau partenariat avec Renault (300 000 dossiers par an) », explique Éric Blanc-Chaudier, DG d'Axa assistance France.

En 2004, Yves Masson table sur une croissance identique à celle des années précédentes. Il envisage d'étudier les opportunités de croissance, notamment en Amérique du nord, en Chine et en Inde. Mais l'amélioration de la rentabilité reste au coeur de la stratégie d'Axa assistance. « Nos exigences de profitabilité proviennent autant de nos actionnaires que de la nécessité d'investir dans les moyens informatiques et humains », confirme Yves Masson. Enfin, la santé sera un axe de développement majeur dans les prochaines années. L'idée est d'apporter de nouveaux services tout en maîtrisant les coûts. Des expériences en Grande-Bretagne et en Italie avec France Télécom sur l'hospitalisation à domicile sont déjà en cours.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de prévoyance

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

11 novembre

78 - Montigny-le-Bretonneux

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

11 novembre

91 - EPA SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Envolée du résultat d'Axa assistance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié