Sarkozy, le leader de l'assistance Ima ne lui dit pas merci !

L'effet « Sarkozy » a joué en négatif sur l'activité d'Ima. Les filiales nantaises et la généralisation du 0 km lui permettent cependant de croître de 5 %.

Les années se suivent et se ressemblent pour Ima. Le leader français de l'assistance présente un bilan 2004 dans la droite ligne de 2003, avec un chiffre d'affaires consolidé en progression de 6 %, à 331 ME, et un résultat net consolidé quasi stable, à 5 ME.

La France, qui représente 90 % de l'activité, s'inscrit dans cette tendance avec une croissance de 5 %. Fait marquant, sur son métier traditionnel, Ima subit un coup de frein (+ 3,5 %) suite à la baisse du nombre d'accidents sur les routes. Cet effet « Sarkozy » a été compensé par l'inclusion de l'assistance 0 km à la Maif et à la Matmut. Sur ses nouveaux métiers, Ima profite de la montée en puissance de ses filiales nantaises. Ima technologies a bénéficié du développement de Peugeot diagnostic (+ 20 %). Près de 9 000 garages dans le monde, dont l'Amérique du Sud et l'Italie depuis 2004, sont désormais reliés. Ima télésurveillance enregistre de son côté une croissance de 30 % pour environ 30 000 habitations surveillées.

Côté rentabilité, Ima passe d'un bénéfice de 3 à 5 ME, jugé « honorable » par Bernard Petit-Jean, président du directoire. Toutes les filiales sont à l'équilibre. Le résultat technique s'améliore de 40 %, à 7 ME, grâce à une sinistralité 2004 clémente.

Hiver très froid + début d'été caniculaire + 0 km = + 20 %

L'année est marquée, en outre, par un repli de l'assistance à domicile (- 25 %) suite à la perte de la MG, qui a rejoint Fidelia. Une perte compensée par l'arrivée de la Mutuelle de la gendarmerie et de mutuelles de la fonction publique (600 000 contrats).

Sur le premier semestre, le dynamisme de la Macif sur l'assistance 0 km et les conditions météorologiques se sont déjà traduits par une croissance de l'activité d'Ima de 20 %. Par ailleurs, 2005 devrait être marquée par la présentation d'un plan stratégique. Ima attend l'aboutissement des projets de partenariats de ses maisons mères avec, d'un côté, la Macif, la Maif et les Caisses d'épargne et, de l'autre, Maaf-MMA et Azur-GMF. Des opérations d'envergure pour le monde de l'assurance qui bouleverseront aussi celui de l'assistance.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des prestations statutaires

Communauté de communes des deux Vallées

19 novembre

60 - CC DES DEUX VALLEES

Complémentaire sante pour le personnel de Bibracte EPCC

BIBRACTE EPCC

19 novembre

58 - Glux-en-Glenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sarkozy, le leader de l'assistance Ima ne lui dit pas merci !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié