Assurance aérienne : hausse des tarifs en vue (AM Best)

Assurance aérienne : hausse des tarifs en vue (AM Best)
© AM Best

Alors que l’industrie continue à s’interroger sur les niveaux d’indemnisations consécutifs au crash du MH17, la succession de crashs dans les cieux aériens depuis le début de l’année devrait définitivement pousser les tarifs de l’assurance dans l’aviation à la hausse, estime l'agence de notation américaine.

La succession de crashs dans les cieux aériens depuis le début de l’année devrait définitivement pousser les tarifs de l’assurance dans l’aviation à la hausse. Dans une étude parue mercredi 23 juillet l’agence de notation américaine AM Best évoquait en effet «un coup darrêt au déclin des tarifs dassurance dans laviation » et une « augmentation significative attendue dans ce secteur » à la suite de la disparition du MH370, du crash du MH17 ou encore de celui de la compagnie TransAsia Airways à Taiwan. «Néanmoins, les tarifs devraient être contenus en raison du haut de niveau de capacité enregistré dans ce marché » selon Catherine Thomas, analyste au sein de AM Best.

Interrogations sur l'indemnisation du MH17

Dans l’intervalle, l’industrie, qui vient d’apprendre le crash d’un MD-83 de la compagnie Air Algeria entre Ouagadougou et Alger avec une cinquantaine de français à bord, s’interroge encore sur les niveaux d’indemnisation des pertes consécutives au crash du Boeing 777 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines (MH17) en Ukraine.  Au total, les dommages assurés devraient couvrir à la fois les demandes d’indemnisations des passagers et les dégâts occasionnés à l’appareil. Selon AM Best, la Convention Internationale de Montréal de 1999, dont la Malaisie est signataire, permet aux familles d’être indemnisées à hauteur de 175 000 dollars et laisse aussi la porte ouverte pour un surcroît d’indemnisations en permettant aux familles de poursuivre la compagnie et le fabricant de l’appareil.

Si Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS) a confirmé son rôle d'apériteur du pool de réassureurs dans le cadre du programme hull & liability (dommages de l’appareil et responsabilité), le marché de l’assurance du  Lloyd’s, qui n’a pas souhaité apporter de commentaires, devrait aussi être affecté par les demandes d’indemnisations des passagers en raison de sa position de leader dans le marché de la réassurance dans le secteur de l’aviation mondiale. Selon différentes sources de presse, le coût de l’avion est estimé aux alentours de 97 millions de dollars. Enfin, la société Atrium Underwriters Ltd, l’un des syndicats du Lloyd’s, a confirmé son rôle de leader dans la couverture du sinistre consécutif à un acte de guerre, dont bénéficie Malaysia Airlines.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurance DO et CCRD

Conseil Régional Ile de France

01 juin

75 - REGION ILE DE FRANCE

Services d'assurances pour le département des Hauts-de-Seine.

Conseil Départemental des Hauts de Seine

31 mai

92 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance aérienne : hausse des tarifs en vue (AM Best)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié