Assurance auto : un consommateur sur deux s'attend à une baisse des tarifs

Assurance auto : un consommateur sur deux s'attend à une baisse des tarifs

Les assurés auto ne savent visiblement pas sur quel pied danser quant aux effets de la résiliation infra-annuelle sur le montant de leurs primes. Un peu moins de la moitié (49%) estiment que cette disposition du projet de loi consommation aura pour conséquence une baisse des prix, selon un sondage réalisé par Hyperassur au cours de l’été sur un échantillon de 511 personnes ayant réalisé une comparaison d’assurance auto sur le site. A l’inverse, ils sont 39% à considérer que la loi Hamon n’aura pas d’incidence sur les primes lorsque 13% tablent sur une hausse des tarifs.

Trois sondés sur quatre ignorent la portée de la loi Hamon

Alors que le texte de loi sera examiné le 10 septembre prochain en première lecture au Sénat, une écrasante majorité de sondés (71%) concède ne pas connaître la portée et notamment la possibilité de résilier à tout moment les contrats d’assurance auto. Enfin, 64% de l’échantillon admet toutefois avoir entendu parler du projet de loi.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Maison du Pouvoir d Achat.

Ville de Tarare

30 octobre

69 - TARARE

Assurance -Dommages aux biens.

OPH de l'Agglomération de La Rochelle

30 octobre

17 - OPHLM DE LA ROCHELLE

Marché de services : marché d'assurances.

Rodez Agglo Habitat

30 octobre

12 - RODEZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance auto : un consommateur sur deux s'attend à une baisse des tarifs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié