Assurance emprunteur : les banques vont souffrir (S&P)

Assurance emprunteur : les banques vont souffrir (S&P)

Selon l’agence de notation S&P Global Ratings, la décision du Conseil constitutionnel concernant l’assurance emprunteur va malmener les bancassureurs français

Le 12 janvier dernier, le Conseil constitutionnel a rendu sa décision concernant la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) posée par la Fédération française des banques sur le droit à résilier son assurance emprunteur. Les Sages ont jugé totalement conforme à la Constitution la nouvelle législation qui offre la faculté, à compter du 1er janvier 2018, de résilier annuellement son assurance emprunteur, y compris pour les contrats anciens. Une vraie déflagration qui a réjoui les compagnies, mutuelles et intermédiaires qui bataillaient depuis des années pour une ouverture de ce marché et la fin d’un quasi-monopole des bancassureurs.

Une activité profitable

S&P Global Ratingss évoque dans un communiqué «un changement de jeu pour les bancassureurs français, qui se sont taillés la part du lion (environ 80%) de cette activité profitable ». Et cela après avoir souligné que, dans le package de crédit, « la part assurance est généralement plus profitable pour les groupes bancaires que la part crédit, tout spécialement dans un environnement de taux d’intérêt bas ».

Erosion des marges

Selon l’agence de notation, la nouvelle législation va conduire à une érosion des marges des bancassureurs, dans la mesure où les nouveaux entrants du marché vont s’attaquer à leurs meilleurs clients, ceux qui présentent le moins de risques, avec des tarifs sur-mesure et segmentés. «En conséquence, nous analysons la décision judiciaire comme négative pour la rentabilité des acteurs de la bancassurance et pour leur maison-mère bancaire », déclare dans ce communiqué l’analyste Marc-Philippe Juilliard. Et cela dans la mesure où ils devront soit faire face à d’importants taux de résiliation, soit baisser leur prix pour garder leurs clients.
Pas d’action immédiate pour autant sur la notation des bancassureurs et des groupes bancaires, dans la mesure où le contexte a poussé à la diversification de leurs revenus.

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Assurance emprunteur : les banques vont souffrir (S&P)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié