Assurance santé : Standard & Poor’s s’attend à une recomposition du secteur

Assurance santé : Standard & Poor’s s’attend à une recomposition du secteur
Solvabilité II et l'ANI vont impacter le marché de l'assurance santé dans les cinq prochaines années, note l'agence de notation Standard & Poor's

L’agence de notation financière dresse ses prévisions sur les cinq prochaines années de l’assurance santé. Au programme : bouleversements réglementaires, réduction du nombre de mutuelles et évolutions des offres.

A quoi va ressembler le marché de l’assurance santé hexagonal dans les prochaines années ? L’agence de notation Standard & Poor’s dresse un panorama de ce qui attend ce secteur, soumis à deux importantes évolutions réglementaires – Solvabilité II et l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013.

Standard & Poor’s, qui évalue le marché français de l’assurance santé à 32 milliards d’euros de primes, estime ainsi que ce nouvel environnement réglementaire va «accentuer la standardisation de l’offre de produits» et escompte une «réduction des facteurs de différenciation entre mutuelles, sociétés d’assurance ou institutions de prévoyance».

Sombres prévisions pour les petits acteurs

Autre tendance déjà relevée depuis plusieurs années et qui, selon l’agence de notation, va se poursuivre : la diminution du nombre de mutuelles, divisé par 2 entre 2006 et 2014, ainsi que les difficultés croissantes des acteurs de petite taille, face aux exigences en fonds propres et vis-à-vis de Solvabilité II. S&P's met aussi en avant un autre levier de difficulté pour ces petites structures avec le renforcement du poids des assureurs traditionnels sur le marché de l'assurance santé.

De son côté, la consolidation du secteur des mutuelles «devrait continuer», avec la «popularité croissante» des SGAM et des UMG (sans oublier les SGAPS).

La réforme de la généralisation de la complémentaire santé, la fin prochaine des clauses de désignation et la possible multiplication des ayants-droit constitueront également, selon Standard & Poor’s, autant de motifs de renforcement de la concurrence, sur l’offre comme sur les prix, ainsi que d’une évolution du rapport de force entre les trois principales catégories d’organismes assureurs. Le marché des surcomplémentaires est, ainsi, mis en avant par S&P pour son potentiel dans les mois et années à venir, sans apporter de prévisions chiffrées.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 26 novembre 2021

ÉDITION DU 26 novembre 2021 Je consulte

Emploi

InterEurope AG European Law Service

Assistant administratif d’assurances en gestion de sinistres H/F

Postuler

ASCOMA

Chargé de Compte Dommage/ Chargé de Clientèle International H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Achat de carnets de chèques numériques pour la transition numérique des entreprises.

Collectivité Territoriale de Guyane

28 novembre

973 - CAYENNE

Le contrat a pour objet de contractualiser une complémentaire santé pour les agents...

Institut Martiniquais de Formation Professionnelle Pour Adultes Imfpa

28 novembre

972 - FORT DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance santé : Standard & Poor’s s’attend à une recomposition du secteur

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié