Assurance vie : la surveillance des régulateurs a un impact «positif», selon Moody’s

Assurance vie : la surveillance des régulateurs a un impact «positif»,  selon Moody’s
DR Moody's souligne que le projet de loi «Sapin 2», attendu en nouvelle lecture au Sénat, améliorera la capacité de résistance du secteur de l’assurance vie dans l'hypothèse d'une brusque remontée des taux d’intérêt.

Selon l’agence de notation Moody’s, les appels répétés de l’ACPR et du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) à la baisse du taux de rendement des contrats d’assurance vie a une incidence positive sur la qualité de crédit des acteurs français.

Le renforcement de la surveillance des régulateurs n’a pas que des inconvénients pour les assureurs français. Dans un rapport publié ce jour, Moody’s estime que l’appel du régulateur français à abaisser les taux de rendement des contrats d’assurance vie constitue « un facteur favorable au profil de crédit des assureurs vie français ».

Capacité de résistance renforcée

L’agence souligne également que le projet de loi «Sapin 2», attendu en nouvelle lecture au Sénat, améliorera la capacité de résistance du secteur de l’assurance vie dans l'hypothèse d'une brusque remontée des taux d’intérêt.

L’article 21 bis du texte autorise notamment le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) à suspendre ou limiter les retraits des épargnants en cas de crise de nature systémique et pour une durée de 3 mois maximale, renouvelable. « Si la solvabilité des assureurs vie français n’est pas menacée dans le contexte actuel de taux bas, leur rentabilité sera mise à mal en cas d’incapacité à diversifier leurs sources de revenus et de profits », souligne Moody’s.

Vers une érosion progressive de la rentabilité

Par ailleurs, les déclarations du régulateur visent à inciter les assureurs à différer de plus en plus la distribution des rendements aux assurés pour améliorer la capacité d'absorption des chocs du secteur. Le régulateur encourage également les assureurs à promouvoir de nouveaux types de produits d'épargne et à faire évoluer leur mix produit.

Malgré cela, Moody’s anticipe néanmoins une « érosion progressive de la rentabilité » des assureurs en France. Selon l’agence de notation, le principal enjeu auquel est confronté le secteur est de « diversifier les sources de revenus et de profits pour compenser l'affaiblissement de leur rentabilité sur les contrats en euros résultant de la faiblesse des taux ». Moody’s n'entrevoit toutefois pas de facteur susceptible d'impulser une mutation rapide du marché.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services en assurances.

Ville de Caluire et Cuire

19 mai

69 - CALUIRE ET CUIRE

Prestations de service d'assurances diverses

Ville de St Gervais les Bains

19 mai

74 - ST GERVAIS LES BAINS

Prestations d'assurance.

Centre hospitalier Pierre Oudot

19 mai

38 - BOURGOIN JALLIEU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance vie : la surveillance des régulateurs a un impact «positif», selon Moody’s

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié