Assurances affinitaires : « L’ouverture des garanties a contribué à une augmentation des fréquences totalement assumée » (AIG)

Assurances affinitaires : « L’ouverture des garanties a contribué à une augmentation des fréquences totalement assumée » (AIG)
David Porterie, directeur exécutif des risques du particulier et de l’affinitaire pour l’Europe de l’Ouest chez AIG

Le marché des assurances affinitaires est en plein bouleversement avec l’évolution de la réglementation, notamment la loi Hamon, qui n’a pas été sans impact sur la sinistralité. Les relations entre les différents acteurs de ce marché évoluent donc rapidement. Le point avec David Porterie, directeur exécutif des risques du particulier et de l’affinitaire pour l’Europe de l’Ouest chez l'assureur AIG, président de la commission affinitaire FFSA et membre de la FG2A (fédération des garanties et assurances affinitaires).

Quelle est votre démarche pour le marché affinitaire ?

Nous sommes entrés sur le marché de l’affinitaire il y a trente ans, grâce à nos partenaires du secteur bancaire. Puis l’évolution de la mobilité et des technologies, a conduit AIG à travailler avec les trois principaux opérateurs de téléphonie mobile et les professionnels du voyage. Nous travaillons également avec des partenaires issus de l’environnement du sport (distributeurs et fédérations sportives). Plus récemment, nous sommes entrés en partenariat avec de nouveaux sites internet issus de l’économie collaborative.

Quelle est votre approche de l’économie collaborative ? 

Nous avons conclu plusieurs partenariats en 2015, à l’instar du site de partage d’espaces de stockage : Costockage.fr. Ces nouvelles habitudes de consommation se développent autour de quelque chose qui n’est pas instinctivement naturel : louer ou prêter son bien à quelqu’un qu’on ne connait pas. Il y a donc des besoins importants en matière de confiance pour le développement de ces sites, aussi bien pour les locataires que pour les loueurs. Nous intervenons également auprès d’acteurs de l’économie plus traditionnelle qui souhaitent réviser leur business model afin de lutter contre cette nouvelle forme de concurrence.

Quelles évolutions anticipez-vous sur le marché de l’affinitaire ?

Notre stratégie ne s’articule pas autour d’une gamme de produits figée mais plutôt dans la définition de la solution qui fait sens pour le client et s’inscrit dans la stratégie du partenaire. Lorsqu’on assure des skis, il n’est pas interdit de se poser la question de savoir si le skieur risque de se faire mal et d’annuler son séjour. Egalement, nous pensons que l’évolution des produits affinitaires avec l’élargissement de l’étendue des garanties, au bénéfice du consommateur, va dans le bons sens et a en outre des effets positifs sur la fraude.

Mais les sinistres de fréquence ont augmenté …

L’ouverture des garanties a contribué à une augmentation des fréquences qui est totalement assumée mais nous investissons dans le big data pour comprendre ces marchés, beaucoup plus complexes à anticiper et à piloter que par le passé.

Comment voyez-vous évoluer le triangle de distribution dans l’affinitaire ?

L’articulation entre le courtier, généraliste ou spécialiste de l’affinitaire, le distributeur, avec ses équipes internes ou sa structure de courtage captive, et l’assureur, évoluent. Les équipes des distributeurs sont de plus en plus professionnelles et interviennent davantage dans la conception et la gestion des programmes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances dommages aux biens et risques annexes

Sarthe Habitat

16 octobre

72 - SARTHE HABITAT

Prestations de services d'assurance et de gestion de prévoyance gros risques

Les Résidences Yvelines Essonne

16 octobre

78 - LES RESIDENCES YVELINES ESSONNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurances affinitaires : « L’ouverture des garanties a contribué à une augmentation des fréquences totalement assumée » (AIG)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié