Assurances obsèques : l'UFC-Que Choisir perd face à La Banque Postale

L'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir n’a pas réussi à faire condamner la Banque Postale Prévoyance pour pratique commerciale trompeuse. Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a jugé, mardi 24 janvier, que le contrat « Résolys Obsèques Financement » informait clairement les clients. L’UFC était partie en guerre en juin 2000 contre les contrats qui permettent de financer les obsèques « en capital » car le bénéficiaire du contrat est libre d'utiliser le capital à sa guise plutôt qu’au règlement des frais d'obsèques. « Cette information fondamentale, qui oriente nécessairement la décision du souscripteur, est totalement absente du contrat. Non seulement l'information n'est pas révélée, mais en plus, tout est fait pour entretenir l'ambigüité sur les documents de présentation du contrat », s’indignait l’association lors du lancement de la procédure. Il est trop tôt pour savoir si elle compte faire appel de la décision.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 07 mai 2021

ÉDITION DU 07 mai 2021 Je consulte

Emploi

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Assurances obsèques : l'UFC-Que Choisir perd face à La Banque Postale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié