A cause des catastrophes, les assureurs britanniques pourraient devoir augmenter leurs fonds propres

A cause des catastrophes, les assureurs britanniques pourraient devoir augmenter leurs fonds propres

La nouvelle version du modèle de catastrophes en Europe établi par le cabinet américain RMS, l’un des trois leaders dans le secteur, pourrait contraindre les assureurs britanniques à augmenter jusqu’à 97% leurs ressources financières afin de se conformer aux exigences de Solvabilité 2. C’est ce qu’affirme une étude réalisée par Willis Re, la filiale de réassurance du courtier Willis.

Les assureurs français et allemands ne devraient pas non plus échapper à ce renforcement de capitaux, calculé en fonction de la version de modélisation précédente, mais ils seraient néanmoins moins impactés que leurs pairs britanniques sans plus de précisions. Selon l’étude, la nouvelle version de modélisation (la version 11) « ne reflète pas précisément les différences de tous les clients de Willis Re et de leurs portefeuilles ».

Cette nouvelle version  s’appuie sur une augmentation en matière de fréquence des orages, d’orages multicellulaires en grappes, mais aussi de vulnérabilité. L’étude conclut qu’une diversification des activités des assureurs spécialisés en assurances de biens immobiliers permettrait de diminuer de façon significative la hausse des ressources financières consécutive à ce nouveau modèle.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

A cause des catastrophes, les assureurs britanniques pourraient devoir augmenter leurs fonds propres

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié