Assurance-crédit : la baisse de tarifs annoncée par Euler Hermes inquiète les marchés, en dépit de ses résultats

Le titre de l'assureur-crédit a chuté de presque 6 % après l'annonce de ses résultats trimestriels, pourtant en forte hausse. Certains investisseurs ont réagi à l'annonce d'une baisse de 10 % des tarifs sur les affaires nouvelles.

Des voyants au vert n'empêchent pas un titre de dévisser. Le groupe Euler Hermes, qui a annoncé, le 6 mai, d'excellents résultats pour le premier trimestre 2011, vient d'en faire l'expérience. Hormis le chiffre d'affaires, en croissance de 7,6 % à 544 M€, c'est le résultat net (75 M€) qui réalise la meilleure performance, avec une hausse de 58,2%, et le résultat opérationnel, à 102,2 M€ et + 52,3%. Sans compter un ratio combiné à 75%, contre 90% au premier trimestre 2010.

 

Une hausse de trop

Pourtant, ces résultats n'ont pas empêché le titre de l'assureur-crédit de chuter de presque 6% le 9 mai, à 67,40 €, le plus fort recul du SBF120 ce jour-là. La filiale d'Allianz semble avoir pâti d'une dégradation de la note d'Exane BNP Paribas. « Inquiets quant aux perspectives 2011 en raison de l'annonce par le groupe d'une baisse des tarifs de 10% sur les affaires nouvelles, nous avons dégradé la note de " surperformance " à " neutre " », indique l'un de ses analystes. Cette stratégie de « croissance à tout prix » a pour conséquence d'inquiéter les marchés, après les hausses d'environ 14% pratiquées en 2010 à la suite des mesures drastiques prises pendant la crise financière.

 

Compétitif et logique

Un autre analyste financier ne partage pas cette vision. « Certes, le potentiel de hausse du titre reste limité, mais même si les tarifs, qui ont déjà baissé de 5% sur les contrats en portefeuille, sont amenés à être réduits de 10%, la rentabilité opérationnelle reste satisfaisante. » En effet, Euler Hermes a indiqué qu'une « baisse des taux de primes a été consentie lors des renouvellements en début d'année ». Or, c'est bien ce tassement des marges des nouveaux contrats qui est en cause. « La pression sur les taux vient surtout d'une concurrence accrue, qui tente de reprendre des parts de marché perdues, et d'une baisse logique du fait de sinistres moindres que prévu », répond Wielfried Verstraete, président du directoire d'Euler Hermes.

Néanmoins, le groupe envisage un résultat net 2011 d'au moins 200 M€, avec un objectif de 300 M€. « La catastrophe au Japon devrait coûter un demi-point de croissance à l'économie mondiale. En parallèle, le chiffre d'affaires de nos assurés est à la hausse. Les deux tendances nous font envisager une croissance de 5 à 6% en 2011 », ajoute-t-il.

" NOUS SOMMES INQUIETS QUANT AUX PERSPECTIVES 2011, LE GROUPE AYANT ANNONCÉ UNE BAISSE DE TARIFS D'ENVIRON 10 %. "                                 Un analyste d'Exane BNP Paribas, après avoir dégradé la note d'Euler Hermes.

Emploi

LVS EXPERTISE

Un Assistant Expert H/F

Postuler

PARANGON INVESTISSEMENT

Conseiller Commercial H/F

Postuler

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription des assurances flotte automobile et auto-collaborateurs

SIOM de la Vallée de Chevreuse

23 octobre

91 - SIOM DE LA VALLEE DE CHEVREUSE

Services d'assurances de personnes: Prestations d'assurances complémentaire santé e...

SCCV Coté Villa Groupe CISN Atlantique

23 octobre

44 - ST NAZAIRE

Assurances prévoyance et garantie de maintien de salaire en cas d'arrêt maladie

Office de Tourisme du Grand Reims

23 octobre

51 - Reims

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance-crédit : la baisse de tarifs annoncée par Euler Hermes inquiète les marchés, en dépit de ses résultats

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié