Cession de Gan Eurocourtage : Allianz fait monter la pression

Cession de Gan Eurocourtage : Allianz fait monter la pression

Selon nos informations, l’assureur Allianz aurait formulé, en début de semaine, une nouvelle offre de reprise de Gan Eurocourtage auprès de la direction générale de Groupama, et cela après l’échec de sa première proposition. Une nouvelle offre qui serait très différente : plus en phase avec la stratégie de croissance externe de la compagnie d’assurance allemande, elle viserait uniquement à racheter le portefeuille de la filiale du groupe mutualiste, sans reprendre les fonds propres. Dans une telle hypothèse, ce serait la disparition du guichet Gan Eurocourtage, aujourd’hui partenaire de 2000 courtiers.

Reprise de tous les salariés

Cette opération, qui s’apparenterait ainsi davantage à un transfert de fonds de commerce, impliquerait pour le repreneur de conserver l’intégralité des salariés. Alors même que le personnel de Groupama en général, et de Gan Eurocourtage en particulier, a manifesté hier son inquiétude pour l’emploi, la direction de Groupama devrait, toujours selon nos sources, présenter cette nouvelle offre aux représentants du personnel du groupe, dès le début de la semaine prochaine. Il est vrai que le temps est compté dans la mesure où Allianz n’aurait, en effet, laissé à Groupama qu’une poignée de jours pour accepter ou dédire l’offre. Le rapport de force entre vendeur et acheteur aurait changé de main.

Un troisième pool sur les rangs

Et la direction générale de Groupama ne serait pas la seule sous pression. Malgré l’exigence de l’ACP, les deux pools d’investisseurs initiés par Daniel Ellezam, directeur général adjoint de Gan Eurocourtage, seraient toujours dans la course, ayant accès à la data-room ouverte par Groupama. La nouvelle offre d’Allianz et son timing serré forcerait également un troisième pool à sortir du bois. Egalement composé d’un fonds d’investissement et d’un réassureur de référence, il serait sur le point de déposer son dossier à Morgan Stanley, banque d’affaires désignée par Groupama. Un dernier venu qui ne serait pas dénué d’atouts, notamment vis-à-vis de l’ACP. Selon nos informations, le réassureur présent dans ce troisième pool d’investisseurs pourrait monter progressivement dans le capital de la structure reprise. Cette implication lui permettrait de consolider cette prise de participation dans son bilan, et répondrait ainsi à une des exigences émanant de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP). Cette option assurerait, toujours selon nos sources, un développement industrialisé et l’autonomie de Gan Eurocourtage.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Consultant Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de commissariat aux comptes 2019-2024.

ATB Aéroport de Toulouse Blagnac

26 février

31 - BLAGNAC

La présente consultation a pour objet l'assistance, la représentation et la rédacti...

Conseil Départemental des Hauts de Seine

26 février

92 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Impression et livraison de titres restaurants nominatifs pour le personnel du Conse...

Conseil Départemental de l'Yonne

26 février

89 - AUXERRE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Cession de Gan Eurocourtage : Allianz fait monter la pression

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié