CNP Assurances est sous-capitalisée pour la Caisse des dépôts

par Matthieu Protard

Partager

PARIS (Reuters) - Le groupe CNP Assurances est actuellement sous-capitalisé et pourrait un jour avoir besoin d'une augmentation de capital, a déclaré mardi le président de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts (CDC), qui contrôle 40% du capital de l'assureur vie.

A l'occasion d'une rencontre avec des journalistes, le député UMP de Savoie Michel Bouvard a rappelé que la CDC, sollicitée à de nombreuses reprises pendant la crise, avait désormais des "marges de manoeuvre plus limitées" et qu'elle avait besoin de conserver des ressources pour ses filiales.

Bras armé financier de l'Etat, la Caisse des dépôts est notamment intervenue dans le sauvetage en 2008 puis le démantèlement en 2011 de la banque franco-belge Dexia et a apporté l'an dernier son soutien financier à l'assureur Groupama.

"Nous savons que nous allons avoir des besoins en capital pour un certain nombre de nos filiales dans les années qui viennent, à commencer par la CNP, qui est aujourd'hui sous-capitalisée et susceptible d'avoir besoin un jour d'une augmentation de capital", a déclaré Michel Bouvard.

"C'est la raison pour laquelle il a été décidé (...) que nous transformions les dividendes qui ont vocation à nous être versés en actions", a-t-il ajouté.

CNP Assurances, dont les comptes ont été plombés en 2011 par de lourdes dépréciations liées à la crise de la dette dans la zone euro, a décidé de verser un dividende avec option de paiement en actions.

Cette proposition sera soumise au vote des actionnaires lors de l'assemblée générale annuelle du 29 juin prochain.

C'est aussi à cette occasion que les actionnaires de la CNP seront appelés à se prononcer sur la nomination de Jean-Paul Faugère, l'ancien directeur de cabinet de François Fillon, au poste d'administrateur indépendant.

La présidence non exécutive de l'assureur, occupée depuis 1998 par l'ancien ministre de l'Économie Edmond Alphandéry, est traditionnellement dévolue à une personnalité politique.

URGENCE POUR LES COLLECTIVITÉS LOCALES

Interrogé sur Dexia, Michel Bouvard a aussi indiqué souhaiter que les négociations avec la Commission européenne sur le plan de démantèlement décidé en octobre dernier par la Belgique, la France et le Luxembourg aboutissent rapidement compte tenu des difficultés financières de certaines collectivités locales françaises.

Selon lui, faut d'accord rapide, la question d'une nationalisation complète de Dexma (Dexia Municipal Agency), la filiale de refinancement de Dexia Crédit Local, risque de revenir sur le devant de la scène.

Cette filiale, qui doit être reprise par l'Etat et la CDC à hauteur de 31,67% chacun, servira à financer les prêts de la nouvelle banque de financement des collectivités locales.

Mais le projet est au point mort, suspendu au feu vert de la Commission européenne sur le démantèlement de Dexia, souligne le président de la commission de surveillance de la CDC.

"Aujourd'hui tout dépend de l'autorisation des autorités de la concurrence de Bruxelles", a dit Michel Bouvard. "Il y a une grande urgence pour les collectivités locales."

Il a néanmoins fait savoir que la Banque postale avait reçu de l'Autorité de contrôle prudentiel l'autorisation de proposer des prêts aux collectivités locales.

"La Banque postale doit pouvoir début juillet faire des lignes de trésorerie", a fait savoir le député.

Edité par Jean-Michel Bélot

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Apicil

Directrice de la relation client groupe

Julien Remy, MIP 2021

Julien Remy, MIP 2021

Mutuelle de l’Industrie du Pétrole

Directeur général adjoint

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

La Mutuelle Générale

MANAGER COMMERCIAL (H/F)

La Mutuelle Générale - 13/01/2023 - CDI - Saint-Priest

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS