Coface fait le bilan de ses transformations stratégiques

Coface fait le bilan de ses transformations stratégiques

L'assureur-crédit vient de rendre publics ses résultats 2011. Le groupe estime que son chiffre d'affaires en hausse serait le fruit d'une action commerciale dynamique et d'une restructuration de ses activités.

La mue de Coface se poursuit, et les résultats 2011 portent l'empreinte de ces transformations stratégiques. Le groupe, qui a recentré ses activités sur l'assurance-crédit dès l'arrivée de Jean-Marc Pillu, a laissé de côté les activités de recouvrement de créances et de production d'informations. Il a aussi procédé à l'instauration d'une nouvelle gouvernance, autour de plates-formes géographiques, renforcée par le projet Strong Commitment (engagement ferme).

Gestion affinée des risques

Les coûts de restructuration, visant à séparer les activités stratégiques et les participations non stratégiques, ont atteint 49 M€ après impôts. Bilan : en 2011, le chiffre d'affaires pour l'assurance représente 1 450 M€ et continue d'afficher un taux de fidélisation important à 91% (en croissance de 5 points). Quant à l'affacturage (99 M€), qui a connu une croissance de 11,8%, il ne sera maintenu qu'en Allemagne et en Pologne, qui représentent les deux tiers de cette activité.

Au final, Coface s'est totalement désendetté en 2011, alors que le taux d'endettement affichait 43% fin 2009. Quant au portefeuille de placements, il atteint 37 M€, soit 1,9% de l'encours moyen. « Coface a mis en place une gestion affinée des risques, en faisant jouer son expertise de monitoring en fonction des débiteurs, des secteurs d'activité au sein des pays », justifie le groupe.

Les zones qui tirent cette croissance sont à trouver parmi les pays émergents, en Amérique latine (11,4%), en Asie-Pacifique (12,4%), ainsi qu'en Europe centrale (20,2%). « Cette dernière affiche une forte progression de son chiffre d'affaires, l'activité étant tirée autant par l'assurance-crédit que par l'affacturage recentré sur la Pologne. Cette croissance bénéficie d'un contexte économique régional encore favorable et s'appuie avant tout sur une action commerciale dynamique, c'est-à-dire l'acquisition de nouveaux contrats et la conquête de nouvelles parts de marché », explique le groupe.

Emploi

Assistra

Mécanicien Automobile H/F

Postuler

Assistra

Mécanicien Industriel H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations d'audits de production.

France Télévisions

23 février

75 - FRANCE TELEVISIONS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coface fait le bilan de ses transformations stratégiques

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié