DAS claque la porte des loyers impayés

La filiale de MMA cesse son activité de couverture des risques locatifs, déficitaire, pour se recentrer sur la protection juridique.

C'est officiel. DAS, la filiale protection juridique de MMA, abandonne le marché des assurances de loyers impayés, que ce soit la garantie universelle des risques locatifs (GRL) ou la garantie des loyers impayés (GLI). Pour l'assureur, cette activité ne serait pas assez rentable et trop difficile à gérer. « La branche des loyers impayés est globalement déficitaire dans nos portefeuilles, et le contexte économique ne va certainement pas arranger les choses », explique Jean Marc Bernard, directeur général de DAS depuis 2011. L'année dernière, le marché des loyers impayés représentait 50 M€ sur les 255 M€ de chiffre d'affaires réalisés par DAS.

La compagnie d'assurances, qui prépare sa sortie depuis plusieurs mois, souhaite « recentrer ses équipes sur son coeur de métier, la protection juridique ». Les résiliations des contrats individuels sont lancées. La plupart seront effectives en janvier 2013.

L'échec de la GPL

DAS fait partie des trois assureurs engagés dans le dispositif GRL (les deux autres étant la CGAIM et la MAL) mis en place fin 2009 pour favoriser l'accès au logement des locataires en situation précaire. Contrairement à la GLI, niche laissée à la main de l'assureur, qui reste entièrement libre de sélectionner le risque et de fixer les primes, la GRL est encadrée par un décret.

Trop risqué, le dispositif à vocation sociale ne fonctionne pas, et DAS est le premier à franchir la porte de la sortie. Pour son directeur général, « la GRL doit nécessairement muter vers un système moins hybride. Il faut probablement davantage de sélection du risque et une gestion plus souple pour l'assureur ». Parmi les pistes d'évolutions possibles, il est envisagé de faire fusionner les deux dispositifs existants.

DEUX ASSURANCES POUR LES BAILLEURS

  • Garantie des loyers impayés : critères de solvabilité des locataires fixés par les assureurs (contrat à durée indéterminée et taux d'effort (1) inférieur à 33%).
  • Garantie des risques locatifs : sans discrimination, pour tout locataire quel que soit son statut professionnel (CDI ou CDD) et dont le taux d'effort est de 50% maximum. 1. Rapport entre le montant du loyer plus charges et les ressources.

 

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 janvier 2021

ÉDITION DU 29 janvier 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de règlement par carte achat.

Conseil Départemental des Yvelines

27 janvier

78 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

DAS claque la porte des loyers impayés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié