Euler Hermes récolte les fruits du travail réalisé sur son portefeuille

Après une année 2011 satisfaisante, Euler Hermes envisage encore une croissance pour 2012. Cette confiance s'appuie sur une gestion stricte du portefeuille.

Euler Hermes, membre du groupe Allianz, vient de publier ses résultats. Ils sont meilleurs que ceux de 2010 (voir tableau). L'assureur-crédit explique cette performance par une augmentation des primes de 6,8%, par un bon niveau de rétention du portefeuille commercial, ainsi que par une croissance du chiffre d'affaires des assurés.

Un dividende de 4,40 € par action

« La rétention du portefeuille est notre priorité, une politique qui porte ses fruits, puisque 89% des clients ont renouvelé leur contrat en 2011, contre 82 % en 2009 », explique Nicolas Hein, membre du directoire d'Euler Hermes chargé des fonctions finance, juridique, fiscalité et conformité. Par ailleurs, le ratio combiné, qui permet de mesurer l'efficacité de la gestion, est à 70%, très proche du chiffre de 2010 (68,7 %), qui avait marqué une rupture avec 2009 (104,7 %).

Les actionnaires du groupe se verront verser un dividende de 4,4 € par action, soit un taux de distribution de 60% du résultat net, en hausse de 10% par rapport à 2010. « Sur les dix dernières années, Euler Hermes a garanti un rendement moyen de 4,8% et un retour sur fonds propres de 13,2% », se satisfait Nicolas Hein.

Des perspectives 2012 sous de bons augures

Sur la carte du monde, si l'entité allemande affiche une baisse de 0,9%, la France (+ 7,1%) et l'Europe du Nord (+ 5,6%) ont maintenu leur croissance. Le manque de visibilité et la volonté de protéger le cash-flow expliquent que cette demande pour l'assurance-crédit reste assez forte. La région Méditerranée crève le plafond, avec une croissance de près 30%. « Ce chiffre s'explique par le travail en profondeur mené pour revoir le portefeuille de risques de l'Italie, qui représente 90% de notre business dans cette ré-gion. Notre clientèle est essentiellement axée sur l'export. Les primes ont été augmentées et certains contrats n'ont pas été reconduits », détaille Nicolas Hein.

S'agissant des perspectives 2012, Euler Hermes rappelle le poids des dettes souveraines, la réduction des dépenses publiques, la faible croissance et la hausse du chômage. « La demande d'assurance-crédit sera forte, et on peut imaginer une augmentation de 3 à 5% de ses primes », précise le groupe, ce qui rappelle, une nouvelle fois, que la croissance du marché de l'assurance-crédit est souvent inversement proportionnelle à celle de l'économie.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché Assurance Complémentaire Santé.

MSA de Lorraine

22 mai

54 - VANDOEUVRE LES NANCY

Marché Assurances.

Métropole du Grand Nancy Direction des Finances

22 mai

54 - NANCY

Marché de domiciliation bancaire.

COURBEVOIE HABITAT

22 mai

92 - COURBEVOIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Euler Hermes récolte les fruits du travail réalisé sur son portefeuille

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié