Gan Eurocourtage : débats sur la perte du guichet

Gan Eurocourtage : débats sur la perte du guichet

La phase de négociations exclusives entamée par Allianz et Groupama SA laisse planer quelques incertitudes au niveau du marché et surtout auprès des courtiers.

«Les courtiers peuvent nourrir quelques regrets que le pool d'investisseurs ne soit pas l'offre retenue, mais ce n'est pas forcément une surprise. Allianz restait la solution la plus probable », réagit Robert Leblanc, PDG d'Aon France, suite à la nouvelle annonçant que le groupe allemand entrait en phase de négociations exclusives avec Groupama SA. L'offre proposée par Allianz pour la reprise de Gan Eurocourtage s'apparenterait d'ailleurs à un transfert de fonds de commerce.

« Deux acteurs représentant 60% du marché »

« Si cette information est confirmée, le courtage pourrait perdre un guichet, donnant un duo de tête représentant en moyenne plus de 60% du marché », considère Dominique Sizes, président de la Chambre syndicale des courtiers d'assurances (CSCA) et responsable du développement de Verspieren International. Et Alain Morichon, président du Syndicat français des assureurs conseils (Sfac), d'ajouter : « Cette nouvelle donne provoquera très certainement une redistribution du portefeuille de certains courtiers qui verraient Allianz prendre une part trop importante dans leur chiffre d'affaires. »

Allianz courtage estime à 900 le nombre d'intermédiaires actifs sur ses 1 200 courtiers partenaires. Preuve de sa volonté de trouver des apporteurs d'affaires efficaces et d'optimiser ses coûts d'acquisition.

Cela laisse aussi penser que, dans les 2 000 courtiers partenaires de Gan Eurocourtage, certains feraient les frais de cette politique. Cette stratégie devra pourtant être connue assez vite. « Des renouvellements vont en effet commencer dès septembre. Les courtiers devront savoir quoi répondre à leurs clients », analyse Alain Morichon. Enfin d'autres courtiers, comme Hervé Houdard, directeur général de Siaci Saint-Honoré, s'interrogent sur ce que « deviennent les autres portefeuilles initialement prévus dans l'offre de cession de Gan Eurocourtage ». En effet, la partie transport reste encore sans repreneur officiel.

RENDEZ-VOUS LE 14 MAI

  • Lors du comité central d'entreprise (CCE) de l'union d'économie sociale (UES) Groupama-Gan du 14 mai, ses membres recevront les premiers éclaircissements sur la reprise des activités d'assurance dommages de Gan Eurocourtage par Allianz. Des précisions sur l'organisation du processus d'information et de consultation des représentants du personnel devraient également être données au cours de cette réunion.
  • Quoi qu'il soit, cette procédure s'annonce longue, puisque les instances du CCE de l'UES Groupama-Gan, mais aussi celles du CE de Groupama SA, du CE de Gan Eurocourtage et du comité de groupe seront sollicitées. Selon nos informations, le dossier de reprise de Gan Eurocourtage devrait être bouclé avant le 30 juin.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances pour la construction du CCAS

Ville de Lambersart

27 novembre

59 - Lambersart

Prestations d'assurance pour le gcs giba.

CHS Césame Centre Santé Mentale Angevin

27 novembre

49 - STE GEMMES SUR LOIRE

Prestations de services en assurances pour les années 2021-2024 de la CACEM.

CA du Centre de la Martinique

27 novembre

972 - FORT DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Gan Eurocourtage : débats sur la perte du guichet

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié