[DOSSIER] CNP Assurances sous les feux de l'actualité 9/17

L'alternance bouscule la gouvernance de CNP

L'alternance bouscule la gouvernance de CNP

L'ancien directeur de cabinet de François Fillon devrait prendre la présidence de CNP assurances fin juin. Le nom du futur directeur général n'est pas encore connu.

Jean-Paul Faugère, 55 ans, directeur de cabinet du Premier ministre François Fillon entre 2007 et 2012, devrait remplacer Edmond Alphandéry à la présidence du premier assureur de personnes français. C'est en tout cas ce qu'affirmait l'AFP, le 21 mai, à la veille du conseil d'administration chargé d'établir les résolutions de la prochaine assemblée générale de CNP assurances, fixée le 29 juin.

Pantouflage trop voyant

S'il est trop tôt pour confirmer cette nomination, hautement politique, elle est probable. Trop tôt, car le choix d'un président ne peut pas juridiquement intervenir avant la tenue de l'assemblée générale chargée de valider son mandat et du conseil qui la suivra, le 29 juin. Elle est probable parce que la candidature d'Edmond Alphandéry, 68 ans, président de CNP assurances depuis 1998, n'a pas été renouvelée et que le nom de l'ancien directeur de cabinet de François Fillon figure bien dans la liste des nouveaux administrateurs proposés à l'issue du conseil du 22 mai.

Toutefois, rien n'est encore joué. La fuite dans la presse du parachutage d'un haut fonctionnaire à la tête d'une société cotée sans respect des règles de gouvernance pourrait aussi jouer en la défaveur de Jean-Paul Faugère.

S'il est élu, le président de CNP assurances sera chargé de représenter les intérêts des actionnaires : la Caisse des dépôts pour 40% du capital, Sopassure (holding commun à La Poste et au Groupe Caisse d'épargne), qui détient 35,48% du capital, et l'État. Le poste est convoité, tout autant que celui de directeur général, chargé de la mise en oeuvre opérationnelle et de la gestion quotidienne de l'entreprise, qui doit aussi être pourvu, Gilles Benoist ayant atteint la limite d'âge, fixée à 65 ans.

Trois concurrents

Plusieurs candidats ont fait connaître leur intérêt pour diriger CNP assurances : Augustin de Romanet (directeur général de la Caisse des dépôts jusqu'en mars 2012), Antoine Lissowski (actuel directeur général adjoint de CNP assurances) et Jean-Pierre Menanteau (PDG d'Aviva France de 2008 à 2010).

UN PROCHE DE FRANÇOIS FILLON

  • Polytechnicien, ancien de l'Ena, Jean-Paul Faugère est un proche de l'ancien Premier ministre. Ce conseiller d'État a dirigé le cabinet de François Fillon de 2002 à 2004 lorsque ce dernier fut ministre des Affaires sociales puis de l'Éducation.
  • Après avoir été préfet de la région Alsace, il devient directeur de cabinet de François Fillon lorsque ce dernier est nommé Premier ministre.

Emploi

AFI ESCA

Commercial grands comptes H/F

Postuler

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances 2019-2022 pour la SIG.

Société immobilière de la Guadeloupe (SIG)

24 janvier

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'alternance bouscule la gouvernance de CNP

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié