L’Américain MetLife a encore faim

Loin de se contenter d’Alico, rachetée à AIG pour 11,6 milliards d’euros, l’assureur vie américain MetLife annonce, par la voix de son président Bill Toppeta dans le quotidien Les Echos, qu’il continue de regarder les acquisitions potentielles; Il estime que Solvabilité 2 et Bâle III vont contribuer au mouvement de consolidation en Europe dans les prochaines années. Notamment dans le secteur de la bancassurance, les banquiers devraient être amenés à s’interroger sur la conservation, ou non, de leur activité d’assurance, a souligné le patron de MetLife.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L’Américain MetLife a encore faim

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié