L'Européenne d'assurances voyages serait à vendre

Révélé par le magazine L'Écho touristique, le départ d'Hubert Chemla, président de l'Européenne d'assurances voyages, filiale de Munich Re spécialisée dans l'assurance voyages, a été confirmé.
L'Européenne d'assurances voyages a résilié le contrat de Go Voyages.

Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Pour n'avoir pas suivi cette règle de bon sens, L'Européenne d'assurances voyages semble aujourd'hui en faire les frais. Cette compagnie, filiale de Munich Re et spécialisée dans l'assurance voyage, serait ainsi, selon l'hebdomadaire L'Écho touristique, à vendre. La raison ? Des difficultés financières directement liées à son secteur d'activité et à sa stratégie « monomarché ». Le départ de son président, Hubert Chemla, a finalement été confirmé dans un communiqué.

Assainir les finances

« Le président de l'Européenne d'assurances a quitté ses fonctions au 30 juin. Ce départ après quatre ans à la tête de l'entreprise ne remet pas en cause ni l'existence [de celle-ci] à court terme ni la volonté de poursuivre cette action sur le marché de l'assurance et de l'assistance voyage. Les résiliations de contrats effectuées en 2010 ont été réalisées afin d'assainir le portefeuille des contrats déficitaires », indique le communiqué. Selon L'Écho touristique, la compagnie s'est séparée de Go Voyages ainsi que de Voyage-privé.

« Toute entreprise responsable doit supprimer les foyers de pertes », admet Hubert Chemla. Une politique d'assainissement pratiquée aussi par Axa assistance, filiale d'Axa, qui a reconnu, lors de l'annonce de ses résultats, s'être séparée des contrats non rentables de certains tour-opérateurs. « Nous sommes actifs sur nos marchés voyages traditionnels, en explorant des sources de diversification prometteuses », écrit Hubert Chemla. Jointe par téléphone, la compagnie n'a pas souhaité faire de commentaire, et le silence radio est de mise également chez son actionnaire.

LES TOURS-OPÉRATEURS AFFECTÉS

- Alors que 2010 a vu une reprise de l'activité du secteur du tourisme, les différents événements sur les six premiers mois de l'année 2011 (Japon, crises dans le monde arabe) risquent d'affecter l'activité des tour-opérateurs. Ainsi, selon le Ceto, association des tour-opérateurs français, une désaffection persistante des voyageurs pour la Tunisie, le Maroc et l'Égypte, le top 3 des destinations des Français à l'étranger, est susceptible de peser lourdement sur la saison d'été.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 31 janvier 2020

ÉDITION DU 31 janvier 2020 Je consulte

Emploi

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Gestionnaire sinistres Transport H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission de prestation de services pour la gestion administrative et juridique de la...

Sem Abattage et Decoupe Semad de la Jeune Loire Semad

28 janvier

43 - YSSINGEAUX

Assurances pour la Ville et le CCAS

Ville du Péage de Roussillon

28 janvier

38 - Le Péage-de-Roussillon

Assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation de nouveaux contrats risques sant...

Conseil Départemental de l'Oise

28 janvier

60 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'Européenne d'assurances voyages serait à vendre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié