Le couperet tombe pour KBC et ING

La Commission européenne a approuvé mercredi le sauvetage des bancassureurs KBC et ING. En échange des 7 milliards d’euros d’aides publiques qu’il a reçus, le Belge KBC doit céder un quart de ses actifs, parmi lesquels sa filiale d’assurance avec courtiers Fidea (1,5 milliards d’euros d'actifs pondérés). Son modèle intégrant banque et assurance est néanmoins épargné. En revanche, le Néerlandais ING (10 milliards d’euros reçus) devra céder progressivement l’ensemble de ses activités assurances.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance pour le compte de locataires non assurés

Société Immobilière des Chemins de Fer

15 mai

75 - ICF HABITAT

Audit financier du système de contrôle interne et de passation des marchés du Progr...

Agence Française de Développement (A.F.D./D.P.S.)

15 mai

75 - AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le couperet tombe pour KBC et ING

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié